INFO FRANCEINFO. Environnement : le loto de la biodiversité arrive le 23 octobre

Après le loto du patrimoine, le gouvernement lance le loto de la biodiversité. L'objectif est de permettre à l'Office français de la Biodiversité de récolter six millions d'euros, c'est l'info du brief.
Article rédigé par France Info, Aurélie Herbemont
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min
Environnement : le loto de la biodiversité arrive le 23 octobre. Photo d'illustration d'un héron cendré en Camargue en juin 2023. (JEAN MARC FERRE / MAXPPP)

Le loto de la biodiversité sera disponible le lundi 23 octobre dans tous les points de vente habituels. Ce nouveau jeu de grattage de la Française des jeux servira à financer la protection de la biodiversité. Un ticket à dominante verte avec un papillon, la forêt, la mer. Il sera vendu trois euros le ticket, bien plus abordable que les 15 euros du loto du patrimoine, car l'objectif au gouvernement c'est de "sensibiliser le plus grand nombre à la préservation de la nature", sachant que la Française des jeux compte plus de 25 millions de joueurs par an.

Une vingtaine de projets sélectionnés

Un joueur pourra gagner jusqu'à 30 000 euros. Le gouvernement ambitionne de vendre 14 millions de tickets, qui permettront à l'Office français de la Biodiversité de récolter six millions d'euros, à raison de 43 centimes par billet vendu. L'argent sera ensuite distribué aux projets lauréats. Le comité de sélection se réunit mardi 10 octobre. Il sera présidé par la secrétaire d'État chargée de la biodiversité, Sarah El Hairy. La vingtaine de projets sélectionnés sera connue dans la semaine du 16 octobre. Il y a plus de 60 candidats : le WWF, la Ligue de protection des oiseaux, des conservatoires d'espaces naturels, mais aussi des collectivités locales, avec des projets de protection de la nature en ville ou de restauration de la biodiversité dans des zones touchées par des incendies l'été dernier. Les subventions iront de 50 000 à un million d'euros.

Quelque six millions d'euros, c'est une goutte d'eau pour protéger la biodiversité, mais ce loto se veut avant tout un outil de proximité, populaire. Au total, les programmes biodiversité représenteront un milliard d'euros en 2024. À ce stade, il n'y a pas d'équivalent de Stéphane Bern, qui parraine le loto du patrimoine, pour parrainer le loto de la biodiversité. "La nature est son meilleur avocat", dédramatise un conseiller de la ministre dédramatise.

Les municipales à Paris

Édouard Philippe va s'afficher mardi 17 octobre, avec l'élu parisien Horizons Pierre-Yves Bournazel, aspirant candidat à la mairie de Paris en 2026. Dans la majorité présidentielle, d'autres y pensent : le ministre des transports Clément Beaune ou de l'éducation Gabriel Attal... Des figures plus connues, mais Pierre-Yves Bournazel se rêve en Bertrand Delanoë, investi en 2000 face au très médiatique Jack Lang. Pierre-Yves Bournazel, conseiller de Paris depuis 2008, joue la carte de l'implantation locale contre les parachutages. Édouard Philippe lui a conseillé d'accélérer et vient donc le soutenir à une réunion de sympathisants dans le 18e arrondissement de la capitale. Paris vaut bien quelques frictions entre philippistes et macronistes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.