INFO FRANCEINFO. Le ministre de la Santé François Braun en Ukraine vendredi et samedi prochains

Le ministre de la Santé, François Braun, sera en Ukraine vendredi 14 et samedi 15 avril, pour inaugurer notamment un centre médical spécialisé dans la chirurgie réparatrice.
Article rédigé par France Info, Jean-Rémi Baudot
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Le ministre de la Santé François Braun lors d'une visite à l'hôpital de Lons-le-Saunier (Jura) le 3 avril 2023 (PHILIPPE TRIAS / MAXPPP)

Le ministre de la Santé, François Braun, sera en Ukraine vendredi 14 et samedi 15 avril pour soutenir le peuple ukrainien, selon les informations de franceinfo. 

Le programme protocolaire de François Braun sera chargé : aux côtés de son homologue ukrainien, le ministre va notamment inaugurer à Lviv, dans l’ouest du pays, un centre médical spécialisé dans la chirurgie réparatrice, particulièrement précieux pour les mutilés de guerre. François Braun signera également un accord de coopération bilatérale pour la reconstruction de la santé en Ukraine grâce à des fonds européens. 

>> Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir de la journée du 6 avril
 
En tant que médecin, François Braun est déjà intervenu après un tremblement de terre en Iran ou lors de la guerre en Bosnie. Et en tant que ministre, il participe à de nombreux sommets européens ou internationaux. Avec ses collègues des Armées ou des Affaires étrangères, il coordonne le soutien médical que la France apporte aux Ukrainiens. La France a déjà envoyé par exemple 52 ambulances, 27 respirateurs, des générateurs d’oxygène ou des dizaines de tonnes de médicaments. 

Opération "Cigogne"

 
L’effort sanitaire se déploie aussi sur le sol français avec une quinzaine d’évacuations sanitaires vers la France de militaires ou d’enfants, soignés sur notre territoire. Il s'agit de l'opération Cigogne : des enfants atteints de cancers sont accueillis et traités en France avec leurs accompagnants. Selon les hôpitaux de Paris, une cinquantaine d’enfants ont été ainsi soignés en un an. Par ailleurs, une quarantaine de soldats blessés au combat sont pris en charge dans des hôpitaux civils ou militaires.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.