Le brief éco, France info

Le brief éco. Tourisme : de plus en plus d’investisseurs en France

Les investissements touristiques en France se portent bien et devraient continuer de progresser sur l’ensemble de l’année. Atout France, l’agence chargée du développement touristique dans l’hexagone, publie des chiffres optimistes pour tous les types d’hébergement.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le chateau de Chambord, l\'un des plus visités de France. (illustration)
Le chateau de Chambord, l'un des plus visités de France. (illustration) (GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Hôtels, campings, villages-vacances, restaurants et autres résidences de tourisme… En 2017, tous ont bénéficié d’investissements évalués à 13 milliards d’euros. Pour 2018, Atout France parle de plus de 14 milliards d’euros injectés dans le secteur. Du jamais vu.

Qui en profite le plus ?

C’est l’hôtellerie qui a concentré l’essentiel des investissements : 20% au total, près de 3 milliards d’euros l’année dernière. Le secteur est stimulé notamment par les rénovations et les lancements de palaces ou d’établissements haut de gamme. Deuxième poste d’investissement : les campings. Plus 11% d’efforts financiers pour la montée en gamme et le renouvellement des mobil-homes. Le secteur se porte bien. Arrivent ensuite les parcs de loisirs et le thermalisme. Côté géographie, les grandes agglomérations restent le moteur des investissements touristiques (Bordeaux et Strasbourg en tête, selon Atout France). En revanche, c’est moins dynamique sur le pourtour méditerranéen et dans les Pyrénées.

La destination France se porte bien

La fréquentation touristique sur les huit premiers mois de cette année confirme le dynamisme du secteur. L’an passé, 430 millions de nuitées ont été enregistrées, en hausse de près de 6% sur un an. Un net redressement par rapport à 2015 et 2016, marquées par les attentats. Pour ce qui est de 2018, sur les huit premiers mois, la clientèle européenne est restée la plus importante, Britanniques en tête, suivi des Espagnols et des Italiens, devant les Américains et les asiatiques.

La France victime de son succès

Certains sites sont en phase de saturation. Faudra-t-il un jour réguler les flux d’arrivées de visiteurs étrangers en France ? Le projet est à l’étude. D’ici à 2020, Atout France estime que le pays est susceptible de devoir accueillir 100 millions de touristes. À titre de comparaison, nous sommes aujourd’hui à 87 millions.

Le chateau de Chambord, l\'un des plus visités de France. (illustration)
Le chateau de Chambord, l'un des plus visités de France. (illustration) (GUILLAUME SOUVANT / AFP)