Le brief éco, France info

Le brief éco. Covid-19 : l’économie française coupée en deux

Les commerces pourraient rouvrir vers la mi-mai en fonction de l'évolution de l'épidémie. Une reprise de l’activité se dessine à l’heure où le climat des affaires montre de vrais signes d’essoufflement. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Pancarte devant un commerce fermé pendant la crise du Covid-19. Photo d\'illustration.
Pancarte devant un commerce fermé pendant la crise du Covid-19. Photo d'illustration. (PASCALE DANYEL / RADIO FRANCE)

Les derniers indicateurs de l’Insee pour le mois d’avril montrent qu’après un an de crise, la France est clairement divisée en deux sur le plan économique. Il y a d’un côté les secteurs qui ont réussi à garder la tête hors de l’eau, même si cela a été difficile, et de l’autre ceux qui ont bu et continuent de boire la tasse. Dans le premier cas, c’est l’industrie, dans le second, tout ce qui est commerce et services, ce que l’on appelle le secteur tertiaire.

Selon l’Insee, dans l’industrie, l’ambiance s’améliore nettement grâce au rebond des commandes. La généralisation du vaccin y est pour beaucoup. Le climat des affaires dans l’industrie est au plus haut depuis deux ans. Une majorité d'industriels reprend l’appui qu'elle avait avant la crise.

Pour ce qui est du commerce et des services, l’Insee dit que le climat se "détériore nettement." Les craintes pour l’avenir y sont très fortes, malgré les aides que le gouvernement a mis en place et va prolonger. Les commerçants n’y croient plus. Le PGE (le prêt garanti par l'État) c’est bien, mais il faudra rembourser et les commerçants vivent avec à l’esprit leur dette qui ne cesse d’augmenter. Ils voient par ailleurs leurs stocks s’accumuler en pure perte, leurs investissements chuter et leur trésorerie fondre comme neige au soleil. Pour Emmanuel Le Roch, délégué général de Procos (la Fédération pour la promotion du commerce spécialisé) :  "la meilleure aide qu’on puisse nous faire c’est de nous laisser rouvrir." Un dernier appel lancé en forme de résignation, dans l’attente d’une réponse claire, précise et rapide de l’État.

Pancarte devant un commerce fermé pendant la crise du Covid-19. Photo d\'illustration.
Pancarte devant un commerce fermé pendant la crise du Covid-19. Photo d'illustration. (PASCALE DANYEL / RADIO FRANCE)