Le billet vert, France info

Le billet vert. COP 25 pour le climat et transport aérien

Alors que la COP 25 se tient à Madrid, quelles solutions émergent pour trouver un accord pour le climat ? Air France annonce qu’elle va compenser dès janvier prochain 100% de ses émissions de CO2 sur ses vols intérieurs.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Projet d\'avion de ligne électrique de l\'office national de recherche aérodynamique.
Projet d'avion de ligne électrique de l'office national de recherche aérodynamique. (ONERA)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Actuellement se déroule à Madrid  la COP 25, la conférence pour le climat. Les irresponsables climatosceptiques tels que Donald Trump, ou encore la majorité des pays qui ne respectent pas l’accord de Paris, risquent d’entraîner l’humanité vers de plus en plus de catastrophes liées au réchauffement climatique.

La green tech à l'oeuvre

Pour autant, les entreprises voient dans les "green tech" une nouvelle économie, une source d’emplois, et un espoir que constate Bertrand Piccard, aéronaute suisse, président de la fondation Solar Impulse, rencontré à cette occasion.

Il faut convaincre même ceux qui se moquent totalement des conséquences du réchauffement climatique, que les nouvelles technologies vertes sont créatrices de richesses tout en étant salvatrices pour l’humanité.

Bertrand Piccard

Ayant fait le tour du monde en avion solaire, c’est tout naturellement qu’il vient d’accepter le parrainage de sa fondation à Air France qui annonce la compensation, dès janvier prochain, de 100% de ses émissions de CO2 sur ses vols domestiques.

Pour le long terme, Anne Rigail, la directrice générale d'Air France, explique que pour arriver à réduire de moitié en 2030, les émissions par rapport à 2005, malgré l’augmentation du trafic, c'est un défi qui passe par quatre leviers :

- Renouvellement de la flotte (1 milliard d’euros d’investissement par an) pour des avions émettant moins de 2 litres aux 100 kilomètres par passager, ou encore avec des carburants alternatifs. Puis viendront les avions hybrides électriques.
- Allègement du poids à bord des avions (sièges, magazines, gestion de l’eau…)
- Électrification des opérations au sol.
- Éco-pilotage : nouvelles procédures pour abaisser les nuisances atmosphériques et sonores.

Reforestation et biodiversité

En attendant la compensation se fait, entre autres, par la reforestation qui protège la biodiversité et crée des emplois locaux.

Certains pourraient dire que c’est du "green washing", mais ces programmes existent vraiment d’une part par l’achat d’unités d’émissions, comme l’ensemble de l’industrie, mais aussi par l’implication des passagers qui peuvent choisir désormais des programmes de reforestation : "A tree for you" propose à chaque passager de planter un arbre par heure de vol, qui va absorber la quantité de CO2 émise.

Ces partenariats ne doivent pas être pour nous des alibis. Nous demandons à la fondation Solar Impulse ou à Éco-Act de nous challenger, car les critiques positives sont aussi ce qui nous fera avancer.

Anne Rigail, directrice générale d'Air France

Les vertus de l’arbre sont défendus par le docteur Jean-Louis Étienne, dans son dernier livre qui vient de sortir aux éditions Paulsen: Aux arbres citoyens. Pour renouer avec l'écosystème Terre.

"Nous n’avons pas de machines pour fixer le carbone, seule la nature est capable de le faire, notamment à travers la photosynthèse des arbres, qui en plus nous fournissent notre oxygène", souligne Jean-Louis Étienne.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Projet d\'avion de ligne électrique de l\'office national de recherche aérodynamique.
Projet d'avion de ligne électrique de l'office national de recherche aérodynamique. (ONERA)