Le billet sciences, France info

Doris, le reptile qui a changé de sexe à la mort de son compagnon

Les gardiens du Sea Life de Melbourne n’en reviennent pas : ils ont découvert qu’un de leur reptile avait changé de sexe peu de temps après la mort de son partenaire. C'est la première fois qu'ils observent un tel phénomène pour un reptile adulte. Mais les changements de sexe sont courants pour d'autres espèces.  

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Doris, le dragon forestier de Boyd, et un gardien de l\'aquarium de Melbourne (Australie), le 17 décembre 2020.
Doris, le dragon forestier de Boyd, et un gardien de l'aquarium de Melbourne (Australie), le 17 décembre 2020. (FAIRFAX MEDIA / FAIRFAX MEDIA)

C’est l’histoire de Doris, une femelle dragon forestier de Boyd. Ces reptiles vivent normalement dans les forêts tropicales du Queensland, en Australie. Doris coulait des jours heureux avec son compagnon Old Mate, et d'autres congénères dans le vivarium du Sea Life. Mais l'an dernier Old Mate est mort, et peu de temps après les soigneurs du vivarium ont vu le comportement de Doris totalement changer.

Elle s’est mis à manger tout le temps, à prendre du poids, elle est passée du vert au marron et une crête à commencer à lui pousser sur la tête. Tous les signes qui permettent de distinguer les mâles des femelles dragons. Ses soigneurs lui ont alors fait une échographie, et vu qu'il n'y avait plus de tissu ovarien mais des testicules en formation. Les gardiens sont sûrs de l'avoir vu couver des oeufs. Pour eux, Doris a changé de sexe. 

Une première pour un reptile adulte

Le phénomène étonne beaucoup de zoologistes qui veulent comprendre ce qui s'est passé pour Doris. Le chagrin d'avoir perdu son compagnon ? L'histoire est peut-être un peu moins romantique que cela. Après la mort d'Old Mate, il n’y avait plus de dragon mâle dans le vivarium. Doris, en changeant de sexe, répond ainsi à son environnement en captivité où il n’y a pas d’autres partenaires possibles pour maintenir la reproduction des dragons forestier. Elle rend ainsi service à ses autres congénères du Sea Life.

Mais c’est la première fois que les zoologistes observent un changement de sexe chez un reptile à l’âge adulte, même s’ils reconnaissent qu’ils ne savent pas toujours tout ce qu’il se passe dans la nature. Du coup, les soigneurs travaillent avec des chercheurs de l’université de Canberra pour expliquer scientifiquement ce qui s’est passé pour Doris : le chagrin ou l’environnement ?  
 

Le changement de sexe connu chez d'autres espèces

De nombreux poissons d’eau douce mâles deviennent femelles. Les scientifiques estiment que l'une des causes vient plutôt la pollution chimique, avec les rejets de médicaments de nos eaux usées dans les rivières. Les oiseaux ont les deux sexes à la naissance et les poules peuvent devenir coqs.

Ce phénomène est en général plutôt observé chez des animaux marins comme le mérou, qui peut devenir mâle quand il n’y a plus de dominant. Les poissons-clowns aussi : les mâles peuvent devenir femelles. Il y a les espèces hermaphrodites, comme l’escargot mais il a quand même besoin d’un partenaire pour s’accoupler. Il s'adapte en fonction de celui ou de celle qu’il croise, c'est pratique.

D'autres espèces sont encore plus surprenantes comme le Schizophillum commun, un champignon blanc qui aime bien les souches d’arbres de beaucoup de nos forêts. Lui, il a 23 000 sexes différents, ça se voit dans la mutation de ces gènes et c’est ainsi autant de chance de s’accoupler et de se reproduire. 

Doris, le dragon forestier de Boyd, et un gardien de l\'aquarium de Melbourne (Australie), le 17 décembre 2020.
Doris, le dragon forestier de Boyd, et un gardien de l'aquarium de Melbourne (Australie), le 17 décembre 2020. (FAIRFAX MEDIA / FAIRFAX MEDIA)