Le 17 / 20 numérique, France info

Google rate son #poissondavril

Google n’est jamais avare en poisson d’avril quand arrive le jour venu. Cette année, un peu trop.

(©)

Le géant américain a ainsi balancé sur le Web un projet de casque de réalité virtuelle sous la forme d'un boîtier en plastique transparent. En clair, ce casque n'affiche pas de réalité augmentée, pas plus que de réalité virtuelle, non, juste de la réalité... vraie. Tant de réalisme, c'était forcément louche.

Mais Google avait devancé l’appel dès hier avec l’apparition d’un bouton "Mic Drop" sur sa messagerie Gmail, un bouton logé juste à côté de celui qui sert à envoyer un courriel. A quoi sert-il ? Il envoie un message accompagné d’un Gif, une image animée d’un personnage du film ‘Les Minions” qui lâche un micro au sol.

"Mic Drop" ou "Drop the Mic" évoquent le fait de laisser volontairement tomber un micro sur le sol après un discours réussi par exemple, une démonstration bruyante de confiance en soi. Ce nouveau bouton était fait pour avoir le dernier mot  en somme. Sans doute trop. La compagnie est allée trop loin car la fonctionnalité éphémère empêchait de recevoir toute notification de réponse de la part de votre interlocuteur. Un peu radical. Surtout lorsqu’il s'agit d'une conversation professionnelle. Face à l’avalanche de réactions négatives, ce sont les internautes qui ont eu le dernier mot. "Mic Drop”  a été supprimé ce matin vers 9 h 30. Un mot d’excuse a également été publié sur le blog de Gmail, la firme y invoque un bug qui a causé plus de maux de tête que de poilades Oups.

A LIRE AUSSI ►►► #poissondavril : tour d'horizon des meilleurs canulars 

(©)