Cet article date de plus de neuf ans.

Le Dark Dog Moto Tour 2013

écouter (5min)
Long de 3.500 km, le Dark Dog Moto Tour, autrefois appelé le Tour de France Moto, reste aujourd'hui encore le plus grand rallye routier moto au monde. C'est à Saverne, en Alsace, le fief de la boisson qui parraine l'épreuve, qu'a été donné le départ de cette 11e édition.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (©)

Mélangeant parcours routiers,
épreuves de régularité, épreuves chronométrées sur routes fermées et circuit
(cette année Alès) le Moto Tour reste une course atypique. Une course où se côtoient
champions, pilotes professionnels et amateurs, une course où la navigation est
presque aussi importante que l'habileté au guidon.

Cette 11e édition va
successivement mener les 200 concurrents de Saverne à Thonon-les-Bains, puis
Langeac près du Puy-en-Velay avant Boulazac en Dordogne, Alès avec son circuit
et son Pôle Mécanique, enfin Toulon. Pas moins de huit jours de courses, avec
au programme les plus belles petites routes de France sélectionnées par son "traceur",
David Bournisien, et des épreuves singulières voulues par son patron, le
champion du monde d'endurance, Marc Fontan, comme une séance de nuit sur le
circuit d'Alès et une spéciale dite "Pikes Peak", à quelques
kilomètres de là, mélangeant bitume, terre et caillou dans une ancienne mine à
ciel ouvert.

Parmi les 200 concurrents au
départ il y a les habitués, ceux qui sont au rendez-vous chaque année, des "débutants"
qui découvrent pour la première fois l'épreuve, ceux que dans le langage
motocycliste on appelle les "poireaux" comme ce jeune de Saverne,
François Burckel, on y rencontre des femmes comme Barbara Collet sur un scooter
Yamaha T-Max mais aussi des champions. C'est le cas de Denis Bouan, déjà sept
fois vainqueur de l'épreuve, et qui compte bien cette année remporter sa 8e victoire au guidon d'une Yamaha R6 ou bien encore le champion de France
des rallyes, Julien Toniutti sur KTM, 3e l'an dernier, 2e en 2011 et qui
lui aussi va tout faire pour monter sur la plus haute marche du podium.

On y rencontre aussi toutes
sortes de véhicules. Des motos modernes bien sûr, avec cette année l'apparition
de quatre Yamaha MT-09 (dont une pilotée par votre serviteur, la numéro 117),
des MT-09 qui n'arriveront en concession que le 3 octobre, des motos plus
anciennes donnant lieu à un classement dit "classique", des
side-cars, impressionnants  sur les
petites routes et des scooters, enfin des 3 roues avec 2 spyder. A noter enfin
des petites cylindrées, des 125, qui possèdent elles aussi leur propre
classement.

Ce Moto Tour est aussi une
immense fête de la moto. Dans toutes les villes étapes des activités gratuites
complètent l'ambiance compétition, cela va passer par de mini-circuits avec
conduite et sensibilisation des jeunes à la sécurité routière, jeux,
expositions et même concerts le soir. C'est aussi l'occasion pour le public de
pouvoir approcher de près les pilotes qu'ils ont pu voir passer dans la
journée, de découvrir le travail des mécaniciens lors de l'assistance avant que
les motos ne regagnent le parc fermé, assistance qui est faite parfois par les
pilotes eux-mêmes lors des étapes marathons comme ce sera le cas à
Thonon-les-Bains le lundi 30.

Il vous est possible de
suivre de la course sur moto-tour.com, avec le classement des spéciales et même
chaque soir la vidéo de l'étape du jour.

Pour plus de détails : www.moto-tour.com

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.