Cet article date de plus de trois ans.

La médaille du jour. Le navigateur Jean-Luc Van Den Heede fête seul Noël en mer

écouter (1min)

Le navigateur est parti il y a près de six mois pour la Golden Globe Race, tour du monde parti des Sables-d'Olonne. Agé de 74 ans, il est actuellement en tête au large du Brésil.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le skipper Jean-Luc Van Den Hedde au départ de la Golden Globe Race sur son bateau Matmut, aux Sables-d'Olonne (Vendée), le 1er juillet 2018. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Un marin est seul en mer ce mardi 25 décembre mais il est heureux heureux malgré tout. VDH,  trois lettres pour un nom connu des amateurs de la course à la voile : Jean-Luc Van Den Heede. Il se trouve au large du Brésil, pratiquement sur l'équateur et il est en tête de la Golden Globe Race, tour du monde incroyable parti des Sables- d'Olonne le 1er juillet dernier. Cela fait donc presque six mois qu'il est sur seul sur son bateau. 178 jours exactement pour ce tour du monde à l'ancienne : pas d'ordinateur, pas de GPS, seulement le sextant et les étoiles pour se guider.

Là, il n'est pas question de record de vitesse mais seulement d'arriver au bout. VDH, 74 ans, déjà cinq tours du monde à son actif, a fêté Noël sur son embarcation de 10 mètres de long.   

Jean-Luc Van Den Heede
écouter

C'est aussi ça la dureté de la course : supporter la solitude aussi longtemps sur des bateaux pas forcément faits pour affronter des mers démontées. Mais en ce 25 décembre VDH a à bord tout ce qu'il faut pour un semblant de fête : une crèche, des cadeaux à ouvrir et savez-vous ce qu'il a mangé pour le réveillon ? Une terrine préparée par sa belle-mère, chapon aux marrons, camembert en conserve et compote à la rhubarbe. Le retour à la maison n'est pas prévu avant la fin janvier.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.