La médaille du jour, France info

La médaille du jour. La revanche du Parc des Princes

Le stade, théâtre du match PSG - Real Madrid mardi, a longtemps été dans l'ombre, éclipsé par d'autres enceintes sportives.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le Parc des Princes, dans le 16e arrondissement de Paris.
Le Parc des Princes, dans le 16e arrondissement de Paris. (LOIC VENANCE / AFP)

Le Parc des Princes sera mardi 6 mars le centre du monde footbalistique. Il accueille les 8es de finale retour de Ligue des Champions entre le PSG et le Real Madrid. C'est un peu une revanche pour cette enceinte située à la marge de la commune de Paris, tout près de Boulogne-Billancourt, sur le périphérique.

Le stade inauguré dans sa première version en 1897 a en effet souvent été dans l'ombre. D'abord dans celle du stade de Colombes qui accueille les Jeux olympiques en 1924, puis les équipes de France de football et de rugby jusque dans les années 1970.

Il faut attendre 1972 pour voir inauguré le Parc des Princes tel qu'on le connaît aujourd'hui : l'âge d'or durera 20 ans.

La mode des grands stades

À partir de 1998, c'est le Stade de France, plus grand, plus moderne, qui lui vole la vedette. Et notamment le 12 juillet, il y a 20 ans, lors du sacre de l'équipe de France de football championne du monde. La mode est alors aux stades de 60 000 à 80 000 places. Le Parc et ses 47 000 spectateurs semblent condamnés. Surtout lorsque les Qataris et leurs ambitions planétaires rachètent le PSG en 2011 et envisagent de déménager.

Mais, finalement, Paris reste à la maison. Le Parc, propriété de la ville de Paris, sera simplement rénové pour l'Euro 2016 : le Parc est devenu un lieu à la mode où le PSG accueille les stars. Parmi elles, Beyoncé et Jay-Z, Rihanna, Leonardo Di Caprio et, de plus en plus, le grand public. Fin 2017, le club propose même un "escape game", un jeu de rôle à l'échelle du stade qui fait fureur, notamment chez les jeunes. Cette année le stade va également ouvrir ses portes aux visiteurs en dehors des matchs. La mairie de Paris veut aussi en faire un monument de la capitale à voir comme l'Arc de Triomphe ou la tour Eiffel.

Quid de l'origine de son nom ? Sous le règne de Louis XIV, le site de l'actuel stade servait d'accès à la forêt de Rouvray, aujourd'hui le bois de Boulogne, où se tenaient les chasses royales. Via la porte des Princes, on accédait à la forêt réservée "aux plaisirs du Roi et de sa famille". Aujourd'hui, le lieu est le même mais les plaisirs ont changé.

Le Parc des Princes, dans le 16e arrondissement de Paris.
Le Parc des Princes, dans le 16e arrondissement de Paris. (LOIC VENANCE / AFP)