La médaille du jour, France info

La médaille du jour. La première légende du rugby français est une femme !

Marie Houdré, une joueuse de rugby des années 1920, est la première à figurer sur le tout nouveau "Mur des légendes" inauguré par la Fédération Française de Rugby. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Entrainement de l\'équipe de France de rugby féminin à Villeneuve-d\'Ascq (Nord), le 22 février 2019. 
Entrainement de l'équipe de France de rugby féminin à Villeneuve-d'Ascq (Nord), le 22 février 2019.  (MAXPPP)

En ce vendredi 8 mars, Journée internationale des droits des femmes, la Fédération française de rugby a décidé de lancer son "Mur des légendes", pour honorer la mémoire de celles et ceux qui ont fait de la France l'une des grandes patries du rugby - et qui est un peu en panne aujourd'hui, bref...

En tout cas, à cette occasion, la première personne inscrite sur ce "Mur des légendes" sera ... une femme : Marie Houdré, une joueuse de rugby des années 20. Une femme engagée, qui s'est battue contre les préjugés et contre l'opinion publique de l'entre deux guerres, qui voyait d'un très mauvais oeil la pratique du rugby par les femmes. Elle, la féministe orléanaise, médecin, fait partie des pionnières du rugby féminin, ou plutôt de la "barette", un type de rugby sans placage qui se jouait à 12 et misait sur l'adresse.

Le chantier est immense

À travers Marie Houdré, la FFR a voulu rendre hommage à toutes les femmes – anonymes – qui ont pris part au développement de la pratique féminine du rugby. Une belle initiative. Mais c'est l'arbre qui cache la forêt, car le chantier est immense, dans le rugby, pour faire changer les mentalités. Dans une fédération présidée par un certain Bernard Laporte, qui avait déclaré ceci il y a quelques années, en conférence de presse, alors qu'il était encore manager de Toulon : 

Il y a encore du boulot. Marie Houdré doit se retourner dans sa tombe...

Entrainement de l\'équipe de France de rugby féminin à Villeneuve-d\'Ascq (Nord), le 22 février 2019. 
Entrainement de l'équipe de France de rugby féminin à Villeneuve-d'Ascq (Nord), le 22 février 2019.  (MAXPPP)