L'invité de 8h30, France info

"L'extrême droite n'a rien à voir avec la droite et Emmanuel Macron ne mène pas une politique de la droite républicaine" affirme Jean Leonetti

Le président par intérim du parti Les Républicains organise une convention sur les valeurs de son parti. 

Jean Leonetti, invité de franceinfo le 6 juillet 2019.
Jean Leonetti, invité de franceinfo le 6 juillet 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

La première convention sur les "valeurs" que Les Républicains (LR) organisent ce samedi 6 juillet à huis-clos doit être l'occasion pour la droite de "conquérir le cœur et l'esprit des Français de manière populaire" en allant plus loin qu'en se disant simplement "contre Monsieur Macron" et contre une alliance avec le RN, a détaillé sur franceinfo Jean Leonetti, le président par intérim de LR depuis la démission de Laurent Wauquiez.

Une charte des valeurs "obsolète"

Jean Leonetti souhaite une nouvelle définition de la droite. "Est-ce qu’Emmanuel Macron est de droite ? Est-ce que Marine Le Pen est de droite ? Je pense que l'extrême droite n'a rien à voir avec la droite et je pense qu'Emmanuel Macron ne mène pas une politique de la droite républicaine", a-t-il expliqué. Cette convention est seulement "un point de départ", a affirmé Jean Leonetti. "Je veux lancer dans l'ensemble du pays avec nos militants une consultation pour dire : est-ce que vous êtes d'accord avec telle mesure ? Est-ce que vous êtes d'accord sur la valeur travail ? Est-ce que vous êtes d'accord sur le fait que le travail doit rapporter plus que l'assistanat ?"

Selon lui, la charte des valeurs du parti, rédigée au moment du lancement de l'UMP [l'ancien nom de LR] en 2002 est désormais obsolète. Jean Leonetti veut que cette consultation "dépasse largement le cadre des militants". "Je veux que sur Internet, chaque Français puisse dire : voilà, LR, c'est le parti de l'ordre, de la justice, c'est le parti de la responsabilité, c'est le parti de la liberté, c'est le parti qui valorise le travail et j'y adhère !".

Pas d'accord avec le RN

Le président par intérim a également martelé qu'il n'était pas question d'alliances avec le parti de Marine Le Pen, ni avec d'autres "figures" de la droite populiste, comme Marion Maréchal. "Pour moi c'est clair  depuis longtemps. L'extrême droite, ce n'est pas la droite. L'extrême droite, ça a une histoire en France. L'extrême droite c'est un projet qui est totalement différent du nôtre", a résumé Jean Leonetti.

L'extrême droite a eu un seul objectif c'est détruire la droite républicaine

Jean Leonetti

Le président LR ne souhaite pas non plus conclure d'accord avec le RN pour les municipales. "Aux municipales, il n'en est pas question, ici comme ailleurs, a affirmé Jean Leonetti. Jamais, voilà, trois fois jamais." "Plutôt que de dire 'je ne suis pas', 'je ne m'allie pas', disons plutôt qui nous sommes ! Essayons de conquérir le cœur et l'esprit des Français de manière populaire, non pas en disant 'Je suis contre Monsieur Macron et je ne m'allierai pas avec Madame Le Pen', car ça c'est insuffisant", a diagnostiqué Jean Leonetti.

Jean Leonetti, invité de franceinfo le 6 juillet 2019.
Jean Leonetti, invité de franceinfo le 6 juillet 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)