L'invité de 8h15, France info

Mélenchon appelle à manifester le 5 mai pour donner "un grand coup de balai"

Invité vendredi matin de France Info, le coprésident du Parti de Gauche a vivement critiqué le "diagnostic erroné" de François Hollande après les aveux de Jérôme Cahuzac. Jean-Luc Mélenchon demande un "grand coup de balai" et affirme qu'il va pour cela organiser une manifestation le 5 mai prochain, pour le 1er anniversaire de l'élection du président de la République. Il espère aussi tirer profit de cette affaire.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

"Un diagnostic totalement erroné,
celui d'une  personne débordée par la
situation
". C'est ainsi que Jean-Luc Mélenchon juge vendredi matin les commentaires de François Hollande sur l'affaire Cahuzac.

"Non ce n'est pas une personne qui a failli. C'est un système qui
révèle sa pourriture intrinsèque. Ce système qui a combiné les
effets d'une monarchie quinquennale et le néo-libéralisme avec des flots
d'argent qui circulent de tous les côtés..."

"Une manifestation citoyenne le 5 mai"

"On ne
peut  pas accepter que le peuple français,
qui est humilié, ne s'en mêle pas. C'est pourquoi je veux faire la proposition
que l'on manifeste le jour anniversaire du 2ème tour de l'élection
présidentielle, le 5 mai prochain dans la rue. Que l'on fasse une marche citoyenne
pour la VIe République, c'est-à-dire pour que le peuple s'empare, par
une Constituante, du grand coup de balai qu'il faut donner pour purifier cette atmosphère
politique insupportable
", a lancé le coprésident du Parti de Gauche.

"J'espère" que les militants socialistes "vont se rapprocher de moi"

Jean-Luc Mélenchon qui espère tirer parti, sur le plan politique, de cette succession d'affaires. Il ne s'en cache pas et s'adresse aux Français. "J'espère qu'ils vont se rapprocher de moi , qu'ils vont comprendre qu'ils sont déshonorés par ces fréquentations " a-t-il dit à propos des "militants socialistes meurtris ".

Le coprésident du Parti de Gauche a rappelé son "opposition totale " à la politique menée par le gouvernement. Il avance l'idée de constituer "une majorité alternative avec les écologistes et les socialistes de gauche à l'Assemblée nationale et propose une autre formule gouvernementale ". Avant la prochaine présidentielle.

Sarkozy | Bettencourt : "Je n'imagine pas Mme Taubira..."

Enfin sur le non-lieu dont pourrait bénéficier Nicolas Sarkozy dans l'affaire Bettencourt, Jean-Luc Mélenchon est resté très prudent : "Je n'imagine pas
(la ministre de la Justice) Mme Taubira donner des consignes personnelles, donc
le magistrat a l'air de prendre sa décision sur ses bases à lui. Rien n'est
fait, il s'agit juste d'un rapport donc attendons la suite."

(©)