L'invité de 8h15, France info

Marielle de Sarnez : "Un changement d'attitude de la gauche"

Marielle de Sarnez était l'invitée de France Info vendredi matin. La vice-présidente du Modem a salué le plan d'économie du gouvernement qui pour elle correspond à un "Changement d'attitude de la gauche" : "On explique à la gauche qu'elle va devoir baisser la dépense publique, c'est tout à fait nouveau", a-t-elle dit.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

"C'est un changement d'attitude de la part de la gauche " a déclaré Marielle de Sarnez sur France Info vendredi matin. Intérrogée sur le plan d'économie du gouvernement, la vice présidente du Modem a indiqué qu'elle faisait "crédit à Manuel Valls d'une attitude no uvelle " : "La gauche ça a toujours été plus de dépenses, et
là c'est le début d'un changement de logiciel, 
on explique à la gauche qu'elle va devoir baisser la dépense
publique, c'est tout à fait nouveau
", indique-t-elle.

Les députés du centre voteront-ils le plan de stabilité budgétaire mardi prochain ? "Le rôle du centre est d'avoir une attitude responsable, donc ils en débattront mais je ne pense pas qu'ils s'opposeront à ce changement d'attitude, de baisse de la dépense publique ", a-t-elle répondu.

"Que cette Europe devienne démocratique"

Députée européenne depuis 15 ans, tête de liste en Ile-de-France pour les prochaines élections, Marielle de Sarnez s'est à nouveau posée en Européenne convaincue : "Je crois profondément que l'avenir de la France ne
peut s'inscrire que dans un horizon européen
", "c'est une nécessité vitale si on veut préserver notre
façon de vivre, notre modèle social
", "il faut que cette Europe au fond devienne démocatique, et qu'elle se fasse avec les peuples, et non plus entre spécialistes ".

La vice-présidente du Modem s'est également affichée contre cette "Question francaise, des
bouc-émissaires : pour les uns c'est l'Europe, pour les autres c'est l'étranger,
pour d'autres c'est la finance
", a-t-elle dit.

(©)