L'invité de 8h15, France info

Eric Piolle (EELV) : "Il faut se tourner vers une agriculture de demain"

Alors que les blocages des éleveurs se poursuivent, malgré le plan d'urgence présenté par le gouvernement, le maire EELV de Grenoble était notre invité ce jeudi matin.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Eric Piolle le maire EELV de Grenoble © Maxppp)

"On a perdu un quart de nos exploitations " entre le début des années 2000 et 2010, rappelle le maire EELV de Grenoble, Eric Piolle, invité de France Info ce jeudi matin. Alors que les éleveurs étendent leurs blocages, insatisfaits du plan d'urgence présenté mercredi par le gouvernement, "il faut se tourner vers une agriculture de demain ", indique le maire de Grenoble, "plus proche des territoires, plus en lien avec son environnement direct, peut-être faire moins de quantité et plus de qualité ".

Il prend pour exemple les actions réalisées à Grenoble : "nous avons passé l'alimentation bio dans les cantines de 20% à 50% en 9 mois, et nous travaillons pour développer une filière autour de l'agglomération, il faut qu'il y ait un lien avec le territoire. Et puis il y d'autres aspects à regarder, par exemple la taxe poids-lourds, parce qu'aller chercher les produits agricoles trop loin ça n'a pas de sens, d'un point de vue de notre lien avec la nature, pas de sens non plus en terme de coût pour l'environnement ", dit-il.

Eric Piolle a commenté la crise agricole actuelle, "féroce " : "Une crise comme ça, c'est des maux de la société qui trouvent un point de catalyseur, er ça s'enflamme parce qu'on perd espoir. Donc ce qui est important c'est de donner espoir, pour cela tracer un chemin clair et avancer sur des actions, le sens aussi du pas fait hier avec le vote de la loi de transition énergétique ". Le maire de Grenoble est revenu plus en détails sur cette loi, ainsi que sur la sécheresse qui touche actuellement de nombreux départements français.

(Eric Piolle le maire EELV de Grenoble © Maxppp)