L'invité de 8h15, France info

Après le "show" de Manuel Valls, Nadine Morano attend "des actes"

Invitée de France info, Nadine Morano réagit au discours de Manuel Valls à l'Université d'été du Medef. Un discours très applaudi mais qui n'a pas convaincu la députée européenne et déléguée générale de l'UMP.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Radio France)

Nadine Morano aurait pu applaudir le discours de Manuel Valls prononcé hier (mercredi) à l'Université d'été du Medef... si le Premier ministre n'avait pas tant à se faire pardonner des entreprises. "C'est quelque part une déclaration d'amour de quelqu'un qui a tant à se faire pardonner du monde de l'entreprise ", lance la députée européenne sur France Info.

Nadine Morano reproche au gouvernement et à son  Premier ministre, "qui depuis deux ans sont aux manettes de la France ", d’avoir "étranglé " les entreprises de fiscalité, d’avoir "supprimer les heures supplémentaires défiscalisées ", d’avoir complexifié les règles du travail. C’est  "deux ans de perdus pour la France ", estime-t-elle, et là forcément "d'un coup, on voit Manuel Valls changer radicalement de discours ".

 

Manuel Valls doit obtenir la confiance du Parlement "et ça, c'est pas fait"

 

Bien sûr, donner plus de souplesse aux entreprises, "c'est dans ce sens là qu'il faut aller ", estime-t-elle mais face à "ce show " de Manuel Valls, "j’attends la concrétisation par des actes. Il doit convoquer en urgence le Parlement et dire aux parlementaires de la nation quel est son discours de politique générale et les actes qu’il compte poser pour concrétiser cette déclaration d’amour faite aux entreprises ", déclare Nadine Morano.  "Il ne suffit pas d’aller séduire le Medef pour que la croissance augmente et pour que le chômage baisse ", lance la déléguée générale de l’UMP. 

►►► A LIRE AUSSI | Manuel Valls : "J'aime l'entreprise"

(© Radio France)