L'interview politique, France info

Lagarde : "Daech bénéficiaire du Front national"

Invité ce lundi matin de France Info, le président de l'UDI, député-maire de Drancy, a affirmé que le renforcement de l'extrême droite favorisait la propagande de Daech. Il a aussi commenté les restrictions de circulation liées à la COP21 et les mesures prises en raison de l'état d'urgence.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

"Le paradoxe, c'est, après les attentats, de voir que l'extrême droite se renforce alors que c'est quelque chose qui, à mon avis, favorise la propagande de Daech. Parce que la propagande de Daech, c'est de dire qu'on ne veut pas des musulmans en France, et donc si le vote c'est le Front national, ça veut dire qu'on va leur donner un boulevard pour expliquer que nous ne sommes pas un pays où tout le monde peut vivre en respectant les lois de la République. Je dis Daech bénéficiaire du Front national " a dit Jean-Christophe Lagarde. "Et la deuxième chose, le paradoxe, c'est que les Français semblent, d'après les sondages, se tourner vers ceux qui nous désarment systématiquement. Quand on vote une loi sur le renseignement pour essayer de savoir ce que préparent les organisations terroristes, le Front national vote contre."

"Il n'y a pas de raisons que l'Union européenne cède aux pressions de la Turquie..."

Le président de l'UDI a commenté la prolongation de l'état d'urgence. Selon lui, " les moyens exceptionnels" doivent rentrer "dans le droit commun mais il doit y avoir des contrôles." Enfin il a jugé sévèrement l'accord conclu dimanche soir entre l'Union européenne et la Turquie car selon lui, Ankara "joue objectivement un double jeu" : "La Turquie veut rentrer dans l'Union européenne, est membre de l'Otan, elle est censée être notre allié. On se souvient tous des images à Kobané où elle empêchait les combattants kurdes qui voulaient résister à Daech de traverser la frontière. Et on sait tous que les terroristes passent de Syrie en Turquie, frontière libre et que le pétrole de Daech passe par la Turquie pour alimenter Daech. Il n'y a pas de raisons que l'Union européenne cède aux pressions de la Turquie..."

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)