L'invité éco, France info

Réforme des retraites : "On est prêt à construire un consensus", affirme le député Laurent Pietraszewski

Après les grèves et les manifestations de ce 5 décembre, le député, porte-parole du groupe La République en marche et spécialiste des retraites au sein de la majorité, salue le rôle des partenaires sociaux et multiplie les signes d'ouverture.

Le député LREM Laurent Pietraszewski, le 29 janvier 2019 à l\'Assemblée nationale.
Le député LREM Laurent Pietraszewski, le 29 janvier 2019 à l'Assemblée nationale. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Après la forte mobilisation, jeudi 5 décembre, contre la réforme des retraites, la majorité va-t-elle changer de cap ? "Des concertations se déroulent encore", affirme sur franceinfo Laurent Pietraszewski, député du Nord et porte-parole du groupe La République en marche à l’Assemblée nationale. "Le sujet est de savoir sur quoi on est prêt à construire un consensus (…) Le gouvernement cherche ce consensus, le plus large possible", a-t-il déclaré.

"On ne va pas retirer ce projet de système de retraite universel !", a martelé le député. En revanche, selon lui, "des points peuvent bouger", y compris sur l’objectif que s’est fixé le gouvernement : ramener le système à l’équilibre financier en 2025, en faisant travailler les Français plus longtemps.

Il y a "certainement des marges de manoeuvre"

"L’intérêt de l’équilibre financier, c’est d’alimenter la confiance", a poursuivi Laurent Pietraszewski. Mais "le gouvernement ne s’arc-boutera pas sur une bascule en 2025. Des points peuvent bouger. Il y a certainement des marges de manœuvre autour de la transition."

"La réforme est en train de se coconstruire. On propose [à ceux qui font grève] de la construire avec nous", a-t-il ajouté. Edouard Philippe a prévu de présenter les grandes lignes de la réforme avant la fin de la semaine prochaine.

Le député LREM Laurent Pietraszewski, le 29 janvier 2019 à l\'Assemblée nationale.
Le député LREM Laurent Pietraszewski, le 29 janvier 2019 à l'Assemblée nationale. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)