Pouvoir d’achat : "Le logement est le vrai non-dit de ce débat", selon Véronique Bédague, directrice générale de Nexity

écouter (8min)

Selon Véronique Bédague, le logement devrait être un sujet majeur de la campagne présidentielle. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Véronique Bédague, directrice générale de Nexity, le 24 janvier 2022. (FRABNCEINFO / RADIO FRANCE)

À trois mois du second tour de l’élection présidentielle, le débat sur le pouvoir d’achat prend de l’ampleur. Mais la question du logement, pourtant centrale pour de nombreux Français, est peu évoquée. Invitée éco de franceinfo, lundi 24 janvier, Véronique Bédague, directrice générale de Nexity, estime même que "le logement est le vrai non-dit de ce débat".

Selon l’OCDE, en France, en vingt ans, le prix réel des logements a presque doublé. "Aucun d’entre nous ne va arbitrer entre son toit et ses vacances", souligne Véronique Bédague, pour qui "cette dépense ne doit pas continuer à augmenter comme elle augmente" : "Il faut vraiment remettre le logement au cœur de ce débat (…) Plus vous avez des revenus élevés, moins la part du logement dans vos dépenses est importante. Plus vous êtes modeste, plus cette part augmente".   

"C’est à la fois un sujet de pouvoir d’achat et un sujet d’égalité social, de consensus social."

Véronique Bédague, directrice générale de Nexity

sur franceinfo

Selon la dirigeante, l’essor des prix s’explique facilement : "explosion" des prix du foncier, hausse des coûts de la construction, "timidité" des élus et de la population quand il s'agit de construire. La directrice générale de Nexity prône le développement de "villes plus denses" : "Il faut de plus en plus construire sur la ville existante. Il y a une réduction de l’artificialisation des terres, et donc pour loger plus de Français, il faut réapprendre à travailler sur la ville existante".  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.