L'invité éco, France info

Les pistes choc de Thomas Piketty pour "dépasser la logique capitaliste de propriété privée"

Dans son nouveau livre, l'auteur du "Capital au XXIème siècle", best-seller mondial, propose de revoir de fond en comble la propriété privée. Il plaide pour un "socialisme participatif".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'économiste et chercheur en sciences sociales Thomas Piketty invité de franceinfo le 13 septembre 2019
L'économiste et chercheur en sciences sociales Thomas Piketty invité de franceinfo le 13 septembre 2019 (RADIO FRANCE)

Son nouveau livre provoque déjà le débat. L’économiste Thomas Piketty publie Capital et idéologie, au Seuil. Six ans après le Capital au XXIème siècle, vendu à 2,5 millions d’exemplaires, il appelle à "dépasser les excès du capitalisme dérégulé" et "la logique purement capitaliste de propriété privée".  

Thomas Piketty veut aller vers "la propriété sociale et temporaire", pour faire "circuler le pouvoir". Dans les entreprises d’abord, avec une cogestion par les salariés, sur le modèle allemand.  

Pour "un impôt progressif annuel sur la propriété"

Ensuite, l’économiste défend une imposition beaucoup plus forte des grandes fortunes : "La propriété privée, en soi, c’est très bien, tant que ça reste dans des proportions raisonnables. Mais dès que vous avez des personnes qui possèdent 10, 100, 1 000 milliards, et que ça se transmet au cours du temps, vous avez une concentration du pouvoir dont l’histoire montre qu’elle n’est pas utile pour la croissance économique".  

Les détracteurs de Thomas Piketty lui reprochent un biais trop idéologique. Sur franceinfo, l’économiste leur répond : "Sur l’impôt progressif à 70% ou 80%, on entend tout et n’importe quoi. Des personnes nous disent : ‘Ah, c’est l’Union soviétique !’ Mais pas du tout… Ce sont les Etats-Unis d’Amérique entre 1950 et 1990 !".  

RADIO FRANCE
     

L\'économiste et chercheur en sciences sociales Thomas Piketty invité de franceinfo le 13 septembre 2019
L'économiste et chercheur en sciences sociales Thomas Piketty invité de franceinfo le 13 septembre 2019 (RADIO FRANCE)