Cet article date de plus de cinq ans.

L'interview éco. Tafta : "Si la Commission veut conclure, la France opposera son droit de veto" (Matthias Fekl)

écouter (7min)

Le secrétaire d'État chargé du commerce extérieur, Matthias Fekl, était l'invité de Jean Leymarie sur franceinfo vendredi 16 septembre. Il annonce que la France est prête à opposer son veto pour empêcher toute conclusion du très contesté traité Tafta.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Matthias Fekl, le secrétaire d'État chargé du commerce extérieur, sur franceinfo le 16 septembre 2016 (RADIO FRANCE / CAPTURE D'ÉCRAN)

Le secrétaire d'Etat chargé du commerce extérieur Matthias Fekl a réaffirmé vendredi 16 septembre sur franceinfo l'opposition de la France au traité de libre-échange transatlantique (Tafta), qui est en cours de discussion entre les États-Unis et l'Union européenne. 

"La position de la France est parfaitement claire, a assuré Matthias Fekl au micro de Jean Leymarie. Je demanderai la fin de ces négociations. Nous sommes à ce stade assez seuls, mais il est possible que d'autres pays s'expriment de la même manière". 

Si douze pays membres de l'Union européenne ont fait savoir qu'ils étaient favorables au traité Tafta, Matthias Fekl note qu'ils ne forment pas une majorité et qu'ils comprennent notamment la Grande-Bretagne. "Nous opposerons notre droit de veto, promet-il. Les Américains défendent leurs intérêts, nous défendons les nôtres".

Matthias Fekl appelle de ses vœux des négociations démocratiques et transparentes, qui prennent en compte les questions sociales et environnementales.

Visionnez l'intégralité de l'interview de Matthias Fekl au micro de Jean Leymarie


Tafta : "Si la Commission veut conclure, la... par franceinfo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.