L'interview éco, France info

Jézabel Couppey-Soubeyran (économiste) : "Le lobby bancaire est tentaculaire"

L'économiste Jézabel Couppey-Soubeyran était l'invitée de l'interview éco jeudi. Elle a tiré le bilan du quinquennat de François Hollande en matière de régulation bancaire et financière. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoJean LeymarieRadio France

Mis à jour le
publié le

L\'économiste Jézabel Couppey-Soubeyran est professeure à l\'université Panthéon-Sorbonne (Paris). 
L'économiste Jézabel Couppey-Soubeyran est professeure à l'université Panthéon-Sorbonne (Paris).  (RADIO FRANCE)

Il y a cinq ans François Hollande déclarait dans son discours du Bourget "mon véritable adversaire, c’est le monde de la finance". Il promettait une réforme du secteur bancaire, qui s'est "vraisemblablement heurtée à la capacité de blocage du lobby bancaire" a estimé sur franceinfo l'économiste Jézabel Couppey-Soubeyran.

franceinfo : en 2012, François Hollande promettait de maîtriser la finance, l’a-t-il fait ?

Jézabel Couppey-Soubeyran : L’intention était forte, mais elle s’est vraisemblablement heurtée à la capacité de blocage du lobby bancaire. On met souvent en évidence la difficulté qu’il peut y avoir en France à réformer un certain nombre de secteurs, mais s’il y en a bien un difficile à réformer c’est le secteur bancaire et financier. Effectivement il y a eu cette loi dite de séparation et de régulation des activités bancaires et financières. Son but était de séparer les banques de dépôt et celles d’affaires à l’image du Glass-Steagall Act américain de 1933. En réalité, face à l’action du lobby bancaire, cette loi n’a rien séparé du tout.

Était-il indispensable de séparer ces différentes activités ?

En tant qu’économiste, je suis convaincue qu’il y a des problèmes de structures importants dans le secteur bancaire français comme européen. Il se caractérise par des mastodontes, des grandes banques universelles qui sont en réalité des colosses aux pieds d’argile. Il fallait donc s’attaquer à ce problème de structure. La séparation n’était peut-être pas la meilleure façon d’agir. Mais c'est intéressant de relever le blocage mené par le lobby bancaire qui organise l’inanité des réformes.

Qui est derrière ce lobby bancaire ?

Le lobby bancaire est quelque chose d’assez tentaculaire. C’est d’abord la Fédération bancaire française, et plus largement tous les représentants du secteur bancaire français. Ce lobby a un réseau extraordinaire. Il y a des représentants du secteur bancaire et financier un peu partout : dans les autorités de régulation, au Medef et dans les universités.

Les dépôts des Français dans les banques sont-ils mieux ou moins bien protégés qu’avant ?

Les déposants doivent savoir qu’en cas de problème, ils bénéficient d’une garantie des dépôts. Mais si la question est de savoir si les banques utilisent correctement l’argent des déposants, je serais un peu plus pessimiste, car les grandes banques sont très tournées vers les marchés financiers et des activités spéculatives.


L’économiste Jezabel Couppey-Soubeyran : "Le... par franceinfo

L\'économiste Jézabel Couppey-Soubeyran est professeure à l\'université Panthéon-Sorbonne (Paris). 
L'économiste Jézabel Couppey-Soubeyran est professeure à l'université Panthéon-Sorbonne (Paris).  (RADIO FRANCE)