Cars longue distance : Flixbus veut "rester plus compétitif que le train"

écouter (8min)

Yvan Lefranc-Morin, directeur général de Flixbus, se dit "prêt" à réagir à l'offensive tarifaire de la SNCF. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Yvan Lefranc-Morin, dircteur général de Flixbus (le 5 ocotbre 2021). (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

La SNCF repasse à l’offensive. La compagnie veut reprendre des clients aux cars longue distance. Elle vient de dévoiler une nouvelle offre baptisée "Ouigo Vitesse Classique", avec des tarifs plus bas que d’habitude. Invité éco de franceinfo mardi 5 octobre, Yvan Lefranc-Morin, directeur général de Flixbus se dit "prêt à ajuster [son] offre pour rester plus compétitif que le train".  

Le leader du secteur affirme que le car longue distance est "le mode de transport le moins cher", qu’il "dessert un maximum de destinations" . "On compte bien rester fidèle à nos principes !". Yvan Lefranc-Morin met aussi en avant le bilan écologique du car. "Si on regarde à l’échelle européenne, en termes d’émission de CO2 par passager transporté, les autocars sont meilleurs que les trains. Le car reste très vertueux."   

"La SNCF n’est pas soumise aux mêmes règles que tout le monde."

Yvan Lefranc-Morin, directeur général de Flixbus

sur franceinfo

Flixbus envisageait de faire rouler des trains en France, en concurrençant la SNCF. Elle a mis son projet de côté, car "il y avait un vrai problème d’équation économique", explique le dirigeant, "à cause du prix des péages et de l’accès au réseau". "Il faut que certaines choses changent pour permettre l'arrivée de nouveaux entrants sur le marché."

Après avoir traversé un trou d’air, lié à la pandémie, Flixbus va mieux, même si le transporteur n’a pas retrouvé tous ses clients. Yvan Lefranc-Morin espère "un retour à la normale peut-être à l’été 2022 en ce qui concerne [son] réseau européen".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.