L'interview éco, France info

Aziz Senni : "La banlieue, c’est comme le reste de la France"

Le chef de l’Etat veut créer une agence nationale de développement économique. Son but : favoriser la création d’entreprises, y compris dans les quartiers défavorisés. Pour Aziz Senni, figure de l’investissement en banlieue, cette mesure va dans le bon sens.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Aziz Senni a créé il y a quinze ans une société de taxi collectif, puis un fond d’investissement – Business Angels des cités – qui soutient les entreprises dans ces quartiers. Selon lui, la future agence est "un outil intéressant ", à condition "qu’elle fonctionne sur le mode privé, à l’image de l’ANRU, l’agence nationale pour la rénovation urbaine ".

Aziz Senni appelle aussi à changer de regard sur ces quartiers en difficulté, "bourrés de compétences ". Selon lui, les entreprises qui s’y développent "ne font ni mieux ni moins bien " que les autres : "Finalement ", dit-il, "la banlieue, c’est comme le reste de la France ".

A LIRE AUSSI ►►►François Hollande veut créer une "réserve citoyenne" et une agence pour le développement économique

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)