Cet article date de plus de huit ans.

Razzy Hammadi sur la Syrie : "Cette livraison d'armes doit avoir lieu"

écouter (5min)
Avant de faire un focus sur Paris et la future élection municipale qui se précise, le sujet le plus important ce matin c'est la Syrie après 2 ans de guerre et, surtout, des commentaires sur la décision de la France de fournir des armes aux rebelles, avec ou sans l'accord de l'Europe.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Cette décision déclenche des
inquiétudes et des interrogations. Ainsi, l'UMP ne condamne pas d'emblée cette
idée de livraison d'arme comme l'explique le président des députés UMP à l'Assemblée
nationale, Christian Jacob sur RTL :

"Il ne faut pas se
mettre en situation de se retrouver en position isolée sur un confit comme
celui-là."

La réponse vient d'un député
PS, Razzy Hammadi, sur LCI :

"Cette livraison
d'armes doit avoir lieu. Mais elle doit avoir lieu de manière encadrée."

Beaucoup plus circonspect ce
matin sur Europe 1, François Bayrou, le Président du Modem développe 3 raisons
pour s'interroger sérieusement sur la livraison d'arme en Syrie :

"On va se lancer dans
la surenchère des livraisons d'armes."

Plus radical, mais très
ambigu, le Front National par la voix de son vice-président, Florian Phillipot sur
France 2 :

"En Syrie, nous voulons
soutenir qui? Des Islamistes! Des Djihadistes!"

Autre actualité de cette
matinée : cela bouge en vue des municipales à Paris

Jean-Marie Le Guen a annoncé
qu'il ne sera pas candidat à la Mairie de Paris. Il apporte ce matin son
soutien à la candidate désignée par Bertrand Delanoë, Anne Hidalgo. Jean-Marie
Le Guen met ça sur le fait que leurs points de vue se sont rapprochés sur le
Grand Paris. Mais sur Canal+, il a aussi regretté au passage que le PS ne soit
pas capable d'organiser des primaires pour les municipales.

A droite, une primaire
s'engage aussi avec un calendrier a été donné hier. Mais, à part Nathalie Kosciusko-Morizet,
tous les autres principaux candidats, dont Rachida Dati, ne sont pas contents. Les
conditions d'organisation du scrutin ne leur conviennent pas. Alors
participeront-ils à la primaire? NKM va-t-elle l'emporter par K.O?

L'UMP Christian Jacob, un
proche de Jean-François Copé, dit ce matin qu'il n'est pas favorable à cette
primaire. Il était invité d'RTL ce matin :

"Je préférerais que
l'on trouve un accord en amont plutôt que d'aller aux primaires qui risquent
toujours de créer des divisions."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.