Cet article date de plus de sept ans.

Le retour de la rumeur récurrente sur le remaniement

écouter (5min)
Jean-Marc Ayrault passera-t-il les municipales ? Jean-Marc Ayrault passera-t-il les européennes ? Jean-Marc Ayrault passera-t-il l'été ? Parmi ceux que cela peut intéresser il y a Claude Bartolone.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (©)

Le président de l'Assemblée nationale répond à la question êtes-vous prêt ? sans préciser à quoi : "Je suis prêt à tout faire pour aider le président de la République et le gouvernement pour réussir le pacte qui est d'une importance considérable pour le pays. Je serai là où je serai utile. "

Claude Bartolone, sur Europe 1, est aussi très intéressé par la présidence du Grand Paris.

S'il y avait un remaniement, il y a déjà une candidate pour faire partie du prochain gouvernement. C'est la ministre Marylise Lebranchu : "J'ai toujours entendu parler de remaniement du premier jour jusqu'au dernier jour, donc ce n'est pas un sujet pour moi. Le challenge est dur, on est dans le moment le plus difficile et je pense que cela va s'arranger. Donc, je préfère faire partie de la deuxième équipe qui aura un peu plus de moyen j'espère. "

Marylise Lebranchu, la ministre de la Réforme de l'Etat, de la décentralisation et de la fonction publique, a averti sur RTL que les collectivités locales et les fonctionnaires devront faire des efforts dans les mois à venir pour trouver les 50 milliards d'euros d'économie que cherche l'Etat.

La loi dite Florange

La loi dite Florange a été adoptée à l'Assemblée nationale. Une loi inefficace pour l'opposition et même contre productive pour l'ancien ministre UMP Eric Woerth sur iTélé.

"Ce sont des mesures de complexité inouïe à traiter. Tout cela se terminera devant la justice. C'est contraire à la réunion sur l'attractivité qu'a organisé François Hollande il y a quelques jours. En réalité, c'est un repoussoir. D'un côté, on fait des repoussoirs pour que les entreprises n'investissent pas en France et de l'autre on leur fait la danse du charme pour qu'elles viennent. Comprenne qui pourra. "

Les municipales

Ce matin les Marseillais étaient à l'honneur avec les reproches de Jean-Claude Gaudin, le maire sortant UMP contre les socialistes. Jusqu'à l'Elysée, tout le monde fait en sorte qu'il soit battu.

"Que le président de la République devienne le directeur de campagne de Monsieur Mennucci, veuille constituer ses listes, appelle les uns et les autres qui n'ont pas la délicatesse de tenir leur conversation secrète. Mais, il veut mon scalp le président de la République ? Ce n'est pas lui qui décide, ce sont les Marseillais et les Marseillaises. "

Réponse sur France Info du candidat socialiste Patrick Mennucci : "J'entends beaucoup dire : Marseille c'est très important pour le Parti socialiste. Je ne suis pas là pour donner Marseille comme un pompon de manège au président de la République ou au Parti socialiste. Je suis là pour changer cette ville et transformer le destin des Marseillais. "

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.