Cet article date de plus de neuf ans.

Le retour de Bernard Tapie aux affaires

écouter (5min)
Bernard Tapie rachète La Provence et Nice Matin et signe son retour aux affaires à Marseille. C'est l'un des sujets d'actualité sur lequel les politiques ont réagi ce matin
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Tapie est de retour. Il rachète des journaux, et notamment
"La Provence ", "le" journal de Marseille. Pour certains,
il ne fait aucun doute que derrière ce rachat, l'homme d'affaires a en ligne de
mire la mairie de Marseille. C'est au moins l'avis de Patrick Menucci, le député-maire  socialiste du 1er arrondissement de la ville et
candidat à l'élection municipale.

Certains soupçonnent, et ont même écrit, que Bernard Tapie ait
été épaulé pour l'occasion par Jean-Louis Borloo, qui avait été son avocat dans
les années 90. Jeudi, Yves Jégo, le président de l'UDI a démenti toute
implication dudit Jean-Louis Borloo.

A aucun moment, donc, Jean-Louis Borloo n'aurait dit sur
BFMTV qu'il était hors de question que Bernard Tapie soit candidat pour l'UDI à
Marseille.

L'autre sujet du jour, c'est aussi l'Algérie : François
Hollande fait jeudi un discours devant la Parlement pour, selon l'Elysée, "dire
la vérité sur la colonisation française mais sans repentance
". L'élu
parisien Hamou Bouakkaz n'y voit d'ailleurs rien d'anormal.

Il s'agit là d'un sujet éminemment sensible et clivant. Le
vice-président du Front national, Louis Aliot, s'estime, lui, soucieux du
discours choisi par le président de la République.

Enfin, dans l'actualité, le débat dans le "mariage pour
tous". Avec, en trame de fond, l'introduction du droit procréation
médicale assistée. Le sujet fait débat, même au sein de la majorité socialiste.
Le principe d'un amendement pour ajouter ce dernier principe au mariage pour
tous a été adopté hier par le groupe, mais 27 députés socialistes s'y sont
opposés, faisant valoir leur liberté de conscience, en référence à une formule
malheureuse de François Hollande sur le mariage gay. Erwan Binet, député
socialiste de l'Isère et rapporteur sur le mariage pour tous, appelle
effectivement à dialoguer mais ne voit pas ce qui est discutable.

Pourtant, l'avenir de cet amendement sur la PMA n'est
pas mal vu par le gouvernement : c'est l'avis de Dominique Bertinotti, le
ministre chargée de la Famille...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.