L'info politique - le 9h10, France info

Droit du sol : Jean-François Copé fait réagir

Les propositions de Jean-François Copé provoquent beaucoup de réactions, de l'indignation à gauche et pas mal d'adhésion à l'UMP et pas seulement à la droite de l'UMP. Chez les tenants d'une droite plus sociale, plus au centre, les propositions chocs du patron de l'UMP séduisent aussi.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

La candidate à la mairie de Paris, Nathalie
Kosciusko-Morizet, est d'accord avec la remise en cause du droit du sol.
Jean-François Copé estime qu'il faut revenir à la loi Pasqua de 93 : les
enfants nés en France de parents étrangers devraient faire une demande pour
être français.

"C'est une idée qui doit pouvoir être discutée.
Il  y aurait une remise en cause si on
disait qu'il n'y a plus que le droit du sang, mais là ce n'est pas cela. C'est
la question de savoir si c'est automatique ou s'il faut faire la demande. Par le
passé, arrivé à l'âge de 18 ans on demandait à être français si on était né en France
de parents étrangers. Qu'il faille faire preuve de volonté pour avoir la
nationalité française, je trouve cela assez normal.
"

Nathalie Kosciusko-Morizet d'accord également pour exclure
de l'espace Schengen les pays qui ne contrôlent pas leurs frontières. Bruno
Lemaire, approuve lui aussi sur iTélé. L'ancien ministre voudrait comme Jean-François
Copé durcir le regroupement familial.

"Il faut durcir les règles pour le regroupement
familial. Malheureusement quand on regarde sur le terrain vous avez encore
beaucoup de familles où les enfants ne parlent pas forcément bien la langue.
"

L'écotaxe fait débat

Les centristes de l'UMP sont un peu moins enthousiastes. Luc
Chatel n'a pas approuvé clairement une seule des propositions de Jean-François
Copé. Le vice-président de l'UMP préfère s'en prendre à la très impopulaire écotaxe
sur les camions qui a poussé les agriculteurs à manifester hier. Il l'a dit sur
France Info
.

"Le gouvernement a tellement matraqué les entreprises
et les ménages qu'on a l'impression que cette écotaxe devient le symbole du
trop-plein fiscal. Le drame c'est qu'elle entre en vigueur au moment où le
gouvernement matraque par ailleurs les entreprises en matière de charge et donc
fait diminuer la compétitivité.
"

Cette écotaxe ne sera appliquée qu'au 1er janvier 2014, mais
se met déjà tout le monde à dos. Le ministre du Travail Michel Sapin monte au
créneau pour défendre cette taxe sur Europe 1, c'est une bonne mesure, dit-il.

"Quand une bonne politique a des difficultés d'application,
on regarde les observatoires pour voir les conséquences et les limiter.
"

Les défenseurs de François Hollande

Michel Sapin défend aussi bec et ongles son ami François
Hollande empêtré dans l'affaire Leonarda. Le ministre vise les alliés écolos
qui soutiennent les manifestations de lycéens.

"C'est de l'enfantillage parce que sur le fond ils ont
tort. La loi doit être respectée, et elle sera respectée, même si on doit se
comporter de manière humaine avec toute personne et en particulier avec des jeunes.
"

Un autre grognard de la hollandie monte au front pour
défendre le chef de l'Etat. Stéphane Le Foll, sur RTL, trouve les écolos un peu
gamins lui aussi.

"Je pensais que quand on devenait sénateur il  y a quelque chose qui venait avec, la
maturité, la responsabilité. Quand on appartient à une majorité, à un
gouvernement, il y a des choses qui étonnent, et que l'on ne devrait pas
entendre.
"

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)