Cet article date de plus de neuf ans.

Dialogue de sourds sur la Corse

écouter
Deux sujets dans l'actualité politique ce vendredi matin: le voyage de Jean-Marc Ayrault en Allemagne pour réchauffer les relations entre la France et l'Allemagne et surtout la situation en Corse après un 17e assassinat en un an.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Le prochain sera peut-être
Alain Orsoni, le président du club de football d'Ajaccio. En tout cas c'est ce qu'il redoute comme il l'a confié en exclusivité à France Info. Il se cache et n'a pas pour le moment de protection policière. Manuel Valls s'est dit prêt à le protéger, mais "il faut qu'il parle."

Alain Orsoni a déjà répondu au ministre de l'Intérieur en affirmant qu'il "ne sait pas aujourd'hui qui arme les
assassins et qui sont les assassins
."

De son coté, Jean-Marc Ayrault est en
déplacement à Berlin
pour  réchauffer les relations entre la France et l'Allemagne. L'UMP François Baroin
estime sur Canal + que la tâche du Premier ministre français est colossale: "Ce n'est pas un petit évènement que le Premier ministre qui parle allemand se retrouve à Berlin. Car il s'est passé des choses très graves pendant six mois..."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.