Cet article date de plus de huit ans.

De l'affaire Tapie à la réforme des retraites

écouter (5min)
L'affaire Tapie est toujours à la une de l'actualité et dans les préoccupations des politiques, largement interviewés sur le sujet encore ce vendredi matin. Dernières révélations en date, ce rendez-vous à l'Elysée, à l'été 2007, en présence de Bernard Tapie. Lui-même le reconnaît dans les colonnes de plusieurs quotidiens.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Sur France 2, un ancien ministre, certes centriste, Hervé Morin,
ne peut pas imaginer que Nicolas Sarkozy ne soit pas impliqué dans l'affaire de l'arbitrage Tapie :

"On ne peut pas imaginer un seul instant que Claude
Guéant ait pris ces décisions sans en référer au chef de l'Etat"

Ancien compagnon de route d'Hervé Morin, le député MoDem des
Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle poursuit, lui, sa marche "sur les
routes et chemins de France
" à l'écoute des Français, une marche
entamée il y a 2 mois. Jean Lassalle a fait étape ce matin dans les studios
d'RTL, il raconte ce que les gens lui disent :

"Ils me disent qu'ils nous détestent"

Pendant ce temps, le député souverainiste Nicolas Dupont-Aignan
tonne contre les pouvoirs d'hier et d'aujourd'hui sur iTélé :

"Il faut un immense renouvellement des idées et des
personnes"

Autre dossier à la une, la future réforme des retraites qui
franchit ce vendredi une étape importante, avec la remise du rapport Moreau au
gouvernement
. Pour Nicolas Dupont-Aignan, "on prend les Français pour
des imbéciles
" en gonflant artificiellement le problème. 

"Il n'y a pas de problème de retraite en France. C'est
un problème d'emploi"

Si la France peine à réformer son système de retraites,
c'est autant la faute de la droite que de la gauche, accuse la vice-présidente
du MoDem Marielle de Sarnez sur LCI.

"Je suis pour un système unique de retraite. Je
regrette que l'ensemble des gouvernements n'ait pas avancé depuis 20 ans"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.