Cet article date de plus de neuf ans.

Chômage, mur des cons, François Hollande doit-il changer de gouvernement ?

écouter
Les chiffres du chômage pour le mois de mars seront mauvais a déjà prévenu la porte-parole du gouvernement, Najat Valaud-Belkacem. De son côté, Claude Bartolone presse François Hollande de changer de gouvernement.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Les chiffres du chômage pour le mois de mars seront publiés cet après-midi et ils ne seront pas bons. C'est ce qu'a concédé la porte-parole du gouvernement, Najat Valaud-Belkacem.

"Un chiffre qui compte tenu de la croissance atone ne
devrait pas être bon. Vous savez, quand on pense à la situation des individus,
de ceux qui sont au chômage ou qui craignent d'y tomber demain, les chiffres
sont toujours mauvais.
" Najat Valaud-Belkacem sur France 2.

Le mur des cons

L'affaire de mur des cons au syndicat de la magistrature, un
mur où était épinglé bon nombre d'hommes politiques de droite ne manque pas de
faire réagir. Un peu d'embarras mais pas franchement de condamnation trop
sévère ce matin. Le ministre des relations avec le parlement Alain Vidalies : "Je trouve cela très maladroit même si il y a une forme de
banalisation du mot "con" par des gens très importants. Cela ne justifie
pas mais cela a un peu banalisé.
"

Un peu plus vigoureux, le président de l'Assemblée
nationale, Claude Bartolone sur RTL : "Ce n'est pas supportable.
Mais avec la dernière réforme constitutionnelle chaque personne peu porter
plainte devant le Conseil supérieur de la magistrature.
"

A la justice donc de régler cette histoire du syndicat de la
magistrature.

Changer de gouvernement

Claude Bartolone qui presse aussi François Hollande de
changer de gouvernement. Il confie au Monde qu'il "est désormais temps
d'envisager le nouveau temps du quinquennat
". Il s'en expliqué ce matin
sur RTL tout en se défendant, mollement, de toute ambition : "Après
avoir mis en place les fondations du changement, il faut maintenant
construire le changement. Je pense qu'aujourd'hui l'important c'est un retour
au politique beaucoup plus que de savoir qui de telle ou telle personne aura à
composer le gouvernement.
"

Le président de l'Assemblée nationale, le premier des
députés en quelques sortes, qui ne veut toujours pas de la publication des
patrimoines des élus. Il ne veut toujours pas du projet de François Hollande et
du gouvernement en l'état et par médias interposés le ministre des relations avec
le Parlement lui a répondu.

"Là maintenant c'est à l'Assemblée et au Sénat de
faire le travail. Je suis sûr qu'une majorité des Français ne veut pas de la
démocratie paparazzi. Il y a possibilité de préserver la vie privée des élus.
"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.