L'histoire du jour, France info

Le cinéaste James Cameron de retour des profondeurs du Pacifique

Le réalisateur de "Titanic" et "Avatar" est devenu cette nuit le premier homme à plonger en solo, dans un mini sous-marin à plus de 10 km sous le Pacifique, dans la fosse des Mariannes, point le plus profond de la croûte terrestre.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Il est descendu à onze kilomètres de profondeur, à 10.898 mètres exactement. James Cameron est le premier homme à atteindre seul ce niveau.
Il l'a fait cette nuit, à bord d'un tout petit sous-marin. Il est descendu au fond de la fosse des Mariannes, dans l'océan Pacifique, à l'est des iles Philippines. Il a plongé avec une caméra en 3D. Un peu plus tôt, il avait envoyé un sonar pour attirer les animaux. Quand il est arrivé au fond, il a pu filmer cette zone où l'obscurité règne en permanence. Il a utilisé d'énormes projecteurs arrimés à son sous-marin.

Avant James Cameron, deux aventuriers s'étaient déjà risqués à cette profondeur. En 1960, un lieutenant de la Navy, Don Walsh, et l'océanographe suisse Jacques Piccard étaient descendus dans la fosse des Mariannes, avec leur bathyscaphe. A cause de la vase, ils n'étaient restés que vingt minutes. Mais à l'époque, c'était déjà un exploit.

Cinquante-deux ans après, Cameron est donc allé encore plus loin. D'abord, il y est allé seul. Surtout, son petit sous-marin, Deepsea Challenger, lui a permis de rester plus longtemps au fond du Pacifique. L'engin, qui mesure sept mètres, est descendu en deux heures et trente-six minutes. Il a franchi plusieurs paliers. Le réalisateur a pris le temps de filmer le fond de la fosse, puis il est remonté, en une heure dix.

 

En guise de préparation, yoga, jogging et concentration

James Cameron était parfaitement organisé. Il s'était préparé mentalement et physiquement. Du yoga, du jogging et beaucoup de concentration. Enfermé dans sa capsule, il avait répété tous les gestes utiles.

La société National Geographic qui a organisé l'expédition, est ravie. Le réalisateur de "Titanic" et d'"Abyss" est remonté avec des images inédites. On les verra dans un film. James Cameron a aussi collecté des échantillons biologiques et géologiques pour aider les scientifiques à connaître cette zone hors du commun.

Vous avez peut-être lu "20.000 lieues sous les mers", le roman de Jules Vernes. James Cameron n'est pas le capitaine Nemo. Il a plongé à seulement deux lieues de profondeur. Deepsea Challenger n'est pas le Nautilus. Mais à onze kilomètres sous la surface de la mer, la réalité n'a jamais été aussi près de la fiction.

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)