L'étoile du jour, France info

L'étoile du jour. Omar Sy, un flic ami ami

Coup de cœur ou coup de griffe : tous les matins, Marie Colmant distribue ses bons points. Aujourd'hui, l'acteur Omar Sy.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Omar Sy dans \"Le Flic de Belleville\".
Omar Sy dans "Le Flic de Belleville". (METROPOLITAN FILMEXPORT)

"L'Étoile du jour" est un acteur adoré des Français, qui endosse la chemise hawaïenne pour aller jouer Le Flic de Belleville. Cet homme c'est Omar Sy. "Ben alors, tu viens plus aux soirées ?" Vous vous souvenez ? C'était Omar Sy qui minaudait en loup à paillettes et bustier décolleté, avec Fred Testot dans Le SAV de Canal+, séquence culte du Grand Journal dans les années 2000. À l'époque, il arrive de Trappes, la pépinière de talents de la région parisienne où il a pour amis Djamel Debbouze et Nicolas Anelka.

Mais tout ça, c'était avant, avant Intouchables, le film aux 17 millions d'entrées, avant qu'Omar Sy ne soit distingué par un César du meilleur acteur, premier acteur noir à gagner pareille distinction – et non, ce n'est pas un détail. Le film des Nakache-Toledano catapulte direct Omar Sy vers les Etats-Unis, la cour des grands, les studios, la maison à Los Angeles et les anniversaires déguisés en indien dans la villa de Johnny et Laeticia. Transformers, Jurassic World, Omar Sy enchaîne les blockbusters qui lui vont moyennement au teint, qui écrasent un peu le talent singulier de l'acteur, réduit à un faire-valoir.

D'Eddy Murphy à Arsène Lupin

C'est curieusement quand il fait le clown pour la caméra de Roschdy Zem en incarnat le fameux clown Chocolat qui enchantait le Paris de la Belle Époque, et pas toujours pour de bonne raisons, que l'on retrouve notre Omar Sy, parigot du Sénégal, père de cinq enfants et très attaché à un certain nombre de valeurs. Une preuve parmi d'autres ? Le voyage éclair au Bengladesh pour monter une opération de sauvetage des Rohingyas réfugiés dans des camps de fortune.

Aujourd’hui, Omar Sy est Le Flic de Belleville pour le réalisateur Rachid Bouchareb à qui on doit notamment Indigènes, et qui rend ici hommage à ses racines cinématographiques, le cinéma des années 80 de L'Arme Fatale au Flic de Beverly Hills. Flic de Beverly Hills, Flic de Belleville, la tentation était grande de sauter le pas et de glisser d'Eddie Murphy à Omar Sy. Flic aujourd'hui avant de devenir pour Netflix l'as de la cambriole, le Milord l'arsouille : Arsène Lupin soi-même. 

Omar Sy dans \"Le Flic de Belleville\".
Omar Sy dans "Le Flic de Belleville". (METROPOLITAN FILMEXPORT)