Eiichiro Oda, le mangaka discret derrière la saga à succès "One Piece", dont le 1000e épisode vient de sortir

écouter (2min)

L’épisode est sorti dans 80 pays et suscité l'effervescence, y compris en France où des fans se sont rassemblés pour visionner "One Piece" ensemble. Une saga que l’auteur, Eiichiro Oda, rêve surtout de terminer.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une affiche sur le 1000e épisode de "One Piece" dans une gare de Tokyo (Japon). (AFP)

La saga One Piece du Japonais Eiichiro Oda, c’est 490 millions d’exemplaires vendus, quasiment un demi-milliard. C’est plus que Dragon Ball, ou que Naruto. Une saga dont le 1000e épisode de la version animée est sorti dimanche dans 80 pays. Une sortie retentissante jusqu’ici en France où des milliers de fans se sont retrouvés dans des salles de cinéma pour fêter l’évènement. De quoi contraster avec la discrétion du créateur de la série, Eiichiro Oda, 46 ans, qui fuit la lumière et les interviews.

Il est né à Kumamoto, au sud du Japon, où il a grandi comme tous les enfants japonais de sa génération : en dévorant des mangas. Très tôt, à 4 ans, il apprend le dessin, en parallèle, l’histoire des Vikings le passionne, celle des pirates aussi. Mais c'est en découvrant Dragon Ball en 1984, alors qu’il a 9 ans, qu'il se met en tête de devenir mangaka. Là, il commence à écrire ses propres histoires. À 17 ans, il envoie l’une de ses créations, un western appelé Wanted !, à une revue spécialisée et reçoit son premier prix, le Prix Tekuza, auquel succèderont bien d’autres récompenses.

À tel point qu’à 19 ans, lui qui s’était lancé dans des études d’architecture, décide d’arrêter, de renoncer pour se consacrer entièrement à sa passion. Il devient assistant-dessinateur à l’hebdomadaire Shonen Jump, et convainc finalement l’éditeur en 1997 de publier sa fiction à lui : One Piece,  "le trésor", en l’occurrence celui que cherche désespérément, son héros, Luffy, un pirate au chapeau de paille qui écume les mers pour mettre la main sur la précieuse cagnotte.

Sur fond de chasse au trésor, l’œuvre d’Eiichiro Oda parle surtout de liberté, d’aventure, de découverte, et de ces rencontres inattendues qui parfois changent la vie. Cela fait 24 ans que ça dure, et la version livre en est à 100 tomes. En France, One Piece, c’est 26 millions d’exemplaires vendus, en tête des ventes à chaque sortie. Eiichiro Oda, lui, ne s’en vante pas, ses prises de paroles sont plus que rares, il dit qu’il doit dessiner, que pour ça il ne dort que trois heures par nuit, et que son souhait, au fond, c’est de finir la saga, et passer à autre chose.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.