"C’était bien et ça suffit" : l’acteur Mark Hamill ne veut plus incarner Luke Skywalker dans "Star Wars"

L’acteur de 71 ans a confié à la chaine CBS son souhait de ne plus incarner le héros de la saga dont il porte les traits depuis 1977. Au total, il a joué Luke Skywalker dans six des neuf épisodes de Star Wars et estime "qu’il y a d’autres histoires à raconter" que celle de Luke.
Article rédigé par franceinfo, Marion Lagardère
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
L'acteur Mark Hammil interprète Luke Skywalker dans la saga "Star Wars". (VALERIE MACON / AFP)

La première fois qu’il a saisi un sabre laser, c’était en 1977, il y a 46 ans. C’est une icône de la saga Star Wars qui compte aujourd’hui neuf épisodes : Luke Skywalker, le chevalier Jedi qui cherche à mobiliser ce quelque chose appelé la Force pour libérer la République des griffes de l’Empire et de Dark Vador. Ce Luke Skywalker n’apparaîtra sans doute plus à l’écran. En tout cas, pas sous les traits de son interprète historique.

>> Star Wars : l'étoile posthume de Carrie Fisher apposée sur le Walk of Fame sur fond de tensions familiales

L’acteur Mark Hamill, 71 ans, ne souhaite plus l’incarner et il a expliqué pourquoi à CBS : "On ne peut jamais dire jamais. Mais franchement, je ne vois aucune raison de reprendre le rôle, je veux dire par là qu’il y a beaucoup d’autres histoires à raconter. On n’a plus besoin de Luke, moi en tout cas, j’ai fait mon temps, c’était très bien, et ça suffit."

"Je n’aurais jamais imaginé qu’on se rappelle de moi"

Certes, cette annonce va sans doute embêter les géants Disney et Lucas Films pour lesquels la présence de Mark Hamill sur une affiche, c’est la garantie de millions d’entrées supplémentaires, celles, non plus des parents, mais des grands-parents des jeunes spectateurs. Mais pour lui, en tant qu’acteur, lâcher le héros de la saga relève quasiment de la libération. Tout au long de sa carrière, Mark Hamill a essayé de se débarrasser de Luke Skywalker, de s’en émanciper, d’incarner autre chose, de porter d’autres costumes, en vain.

Contrairement à Harrison Ford qui jouait Han Solo, lui s’est retrouvé bloqué par son personnage, dévoré par lui, par sa notoriété, sa starisation. Pendant des années, lors des castings, les réalisateurs ne voient en lui que Skywalker. Il s’en sortira en 1992 en devenant la voix off d’un méchant très célèbre, le Joker dans la série animée Batman, avant d’accepter en 2015, de refaire une apparition dans un Star Wars. Il ne sera donc pas dans les prochains épisodes prévus pour 2025.

Depuis dimanche 4 juin, sur les réseaux sociaux, beaucoup de fans disent leur tristesse. Pourtant, tout ça n’a rien de triste, explique Hamill : "Au fond, je n’aurais jamais imaginé qu’on se rappelle de moi pour quoi que ce soit. Je voulais juste gagner ma vie en faisant ce qui me plaisait, c’est-à-dire jouer, et ça aurait pu être bien pire ! On aurait pu se souvenir de moi comme du gars qui a joué…. je ne sais pas… Adolf Hitler par exemple, alors que Luke… Luke est un type formidable.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.