Cet article date de plus de huit ans.

30 juin 2015, une journée de 24 heures plus une seconde

Cette journée du 30 juin va durer une seconde de plus que toutes les journées de 2015. Pourquoi?
Article rédigé par Sandrine Chesnel
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 453605 min
  (Depuis 1972, tous les trois ans, on ajoute 1 seconde à un jour de l'année © Fotolia)

Mardi 30 juin 2015,

181e jour de l’année

Le fait du jour

Ce mardi est une journée exceptionnelle puisqu’elle va durer une seconde de plus que les autres journées, la faute à la seconde intercalaire...

Normalement, une année civile ou calendaire dure 365 jours. Mais il se trouve que la Terre met un peu plus de 365 jours pour faire le tour du soleil. Sa rotation annuelle lui prend en réalité 365 jours et quelques heures. Du coup, pour recaler notre calendrier, on a inventé le 29 février, un jour de plus tous les 4 ans pour une année de 366 jours.

Problème : avec le temps, la Terre tourne sur elle-même de moins en moins vite, la faute aux marées. Et donc pour rattraper ce temps perdu, une fois tous les trois ans depuis 1972, on ajoute une seconde au 30 juin ou au 31 décembre - la dernière fois, c’était en 2012, et cette seconde de plus avait provoqué quelques bugs informatiques.

En novembre prochain, l’Union internationale des télécommunications se réunira pour décider s’il faut continuer à user périodiquement de cette seconde intercalaire. Profitez bien de cette seconde de rab car cette 31e seconde de plus pourrait bien être la dernière.

Les fêtes du jour  

A noter aussi dans votre éphéméride de ce mardi l’anniversaire de Bison Futé qu’on ne présente plus, 39 ans aujourd’hui.

Enfin en ce 30 juin, n’oubliez pas de fêter les Martial,les Adoplhe, et si vous en connaissez, les Ubald !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.