"Landscapers" : Olivia Colman royale en meurtrière fondue de cinéma

écouter (3min)

Un crime sordide et un couple britannique sans le sou qui vit dans son monde, l'univers du cinéma. C'est le thème de ce thriller inspiré d'un fait divers dans lequel brille Olivia Colman. La série "Landscapers" est diffusée sur Canal +.

Article rédigé par
Laurent Valière - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Extrait de la bande-annonce de la série. (CANAL +)

Lille 2013. On ne peut pas dire qu’on reconnait la ville dans les décors de cette série très british où évolue la géniale actrice de The Crown, Olivia Colman, tout juste couronnée d’un oscar pour sa prestation dans le film The Father de Florian Zeller.

Son personnage Susan Edwards adore aller dans les magasins de cinéphiles, sortir ses cartes de crédit, pour acheter pour 170 euros de souvenirs, affiches et photos de son idole Gary Cooper et compléter sa collection. Problème, rentré à la maison, le mari britannique est au chômage. Ils sont sans le sous. Sa seule lumière provient de lettres de Gérard Depardieu reçues par sa femme et qu’il lit avec délectation dans lesquelles par exemple l’acteur français explicite les paroles de la chanson La Vie en rose.

Quatre épisodes, des Britanniques réfugiés en France et un meurtre

C’est le point de départ de Landscapers, mini-série british en 4 épisodes, diffusée sur Canal +. L’histoire d’un couple britanniques réfugiés en France pour on ne sait quelle raison. Et bientôt un meurtre qui réapparait dans la presse anglaise qui les ramènera au pays et risque de bousculer leur vie.  Et une enquête qui se déclenche.

Landscapers est une série inspirée d’un fait divers sordide, réel écrite par le mari d’Olivia Colman. C’est une série policière, portrait tendre d’un couple,  mais surtout un magnifique hommage au cinéma, parce que ces petites gens vivent dans un autre monde. La principale protagoniste se fait littéralement un film dans sa tête à chaque interrogatoire ou à chaque moment dans un tribunal…

La série multiplie les pastiches

Soudain l’image passe au noir et blanc, la taille de l’écran se transforme, un acteur peut se mettre à parler face caméra, ou la jeune femme se prend pour une partenaire de Gary Cooper. La série se plait à multiplier les pastiches de film. Et on n’est aussi pas à l’abri d’entendre le vrai réalisateur de la série donner le clap de début aux comédiens. Au final, Landscapers est une série tenue de main de maitre par des acteurs de haut niveau. Une série en 4 épisodes à découvrir sur Canal +.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.