L'empire des séries. Les coulisses de la série "The Deuce"

écouter (3min)

Chaque jour cet été, on entre dans les coulisses des séries avec Laurent Valière dans l’Empire des séries. Lundi 8 août, comment nait l’idée d’une série. Avec David Simon, le créateur de la série culte "Sur écoute". En 2017, il invente "The Deuce", une série sur l’industrie du cinéma porno.

Article rédigé par
Laurent Valière - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
L'actrice Dominique Fishback dans la saison 2 de "The Deuce". (HBO)

C’est l’une des plus belles séries historiques. Elle ne replonge pas au temps de Marie-Antoinette mais dans les années 70 à New York, une ville en faillite. La 42e rue est dépravée, avec tout le long des bars louches, la mafia qui rode et un nouveau commerce qui apparaît : la pornographie. The Deuce est une série de David Simon, le génial créateur de Sur écoute. Au départ, il ne voulait pas la faire. 

"Au départ,  ça nous semblait inconvenant. Le cœur de la série, c’était des histoires vraies de Times Square : la montée de la pornographie américaine en tant qu'industrie, la marchandisation du sexe,  la misogynie. Ce sont des thèmes que nous n'avions jamais explorés dans aucune autre séries", raconte David Simon.

The deuce raconte l’histoire vraie de deux frères jumeaux, tous deux  interprétés par James Franco, qui se lancent dans la pornographie. David simon va rencontrer l’un des deux.

"Il a commencé à nous raconter des histoires. Elles étaient juste trop bonnes. Rien que les personnages."

David Simon

à franceinfo

"Ces personnages étaient comiques. Ils étaient tragiques. Ils étaient en conflit. Ils étaient honnêtes. Et ses histoires étaient géniales. Il se considérait comme le héros de la série, alors que je ne pensais pas qu'il y avait le moindre héros dans la série. Et c'est probablement là que nos avis divergeaient," déclare David Simon.

La série raconte aussi le parcours de prostituées qui se tournent vers l’industrie naissante de la pornographie. Des destins réels racontés par le frère jumeau."Il nous racontait une histoire. Nous, on disait : 'Et qu’est-ce qui lui est arrivé ?' Et ça finissait toujours mal. Ce n'était jamais : 'Oh, elle a épousé un dentiste et elle vend maintenant des voitures'. Non, les fins étaient toujours tristes. Et nous on lui disait : 'tu ne comprends pas à quel point cette vie était dure ? tu ne comprends pas combien de personnes ont été maltraitées ?' mais lui voyait tout ça avec des lunettes roses. Il était nostalgique de cette époque. Nous ne partagions pas cette nostalgie. Nous étions étonnés par la façon dont tant de vie était vécue dans cet triste monde. Alors on décidé de faire la série", raconte david Simon. Encore une fois, David Simon avait senti le vent de l’histoire. Sa série The Deuce arrivait en même temps que le mouvement #Metoo

"Vous savez, l'affaire Harvey Weinstein a éclaté dans le monde alors que nous filmions la première saison. Je pense que rétrospectivement, nous avions quelque chose à dire sur ce que la pornographie avait fait pour rendre vulgaire la culture." conclut David Simon.  The Deuce, trois saisons disponibles sur OCS.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.