L'empire des séries, France info

L'empire des séries. "Genius : Aretha", aux racines d'une légende, Aretha Franklin

Dans "Aretha", troisième saison de la série télévisée de National Geographic, Cynthia Erivo incarne avec force la "reine de la soul". Une série biographique qui plonge dans l'histoire de l'Amérique dans la seconde moitié du XXe siècle. Une histoire du racisme et de la musique, en huit épisodes disponibles sur Disney +.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Cynthia Erivo est Aretha Franklin.
Cynthia Erivo est Aretha Franklin. (NATIONAL GEOGRAPHIC / DISNEY+)

Janvier 1967. Aretha Franklin est dans les célèbres studios Fame, à Muscle Shoals dans l’Alabama, avec des musiciens blancs pour enregistrer son premier titre pour le label Atlantic Records. Elle est au piano et trouve en une journée le son qu’elle veut donner à ce premier titre, I Never Loved a Man (The way I Love You), son premier grand succès, trois mois avant Respect.

La série Genuis s'intéresse aux destins de femmes célèbres

La série Genius, produite par National Geographic et disponible sur Disney +, s’était jusque-là intéressée à raconter la vie d’hommes célèbres : Albert Einstein, puis Pablo Picasso, incarné par Antonio Banderas. Cette fois, l’héroïne est une femme noire, chanteuse, compositrice, et pianiste. Et elle est passionnante à suivre.

C’est à coups de flashbacks que la série raconte le talent et la vie privée de la "reine de la soul". L’auteur, Suzan-Lori Parks, elle-même noire, a remporté le Prix Pulitzer de l'œuvre théâtrale en 2002, pour sa pièce Topdog/Underdog. 

Suzan-Lori Parks met surtout en lumière l’influence du père d'Aretha Franklin qu’elle adulait : Clarence, un pasteur baptiste, homme à femmes, dont les sermons lui valent la réputation nationale de "L’homme à la voix de un million de dollars". C’est lui qui fait chanter sa fille et lui fait faire ses premières tournées, alors qu’il parcourt le pays en compagnie des meilleurs artistes de gospel.

Passé et présent s’entrelacent

L’enfance en noir et blanc, avec le racisme omniprésent, la grossesse à moins de 15 ans. Et le présent en couleurs : son échec chez Columbia Records, sa rencontre avec le producteur blanc Jerry Wexler qui enregistre ses plus beaux albums, la rencontre avec Ted White qui devient son manager et mari, qu’elle quittera après des violences conjugales.

Les reconstitutions sont belles, des premiers concerts à la télévision à la rencontre avec Martin Luther King. C’est tout une histoire de l’Amérique qui défile. Cynthia Erivo, actrice britannique venue de la comédie musicale, est remarquable dans le rôle d'Aretha Franklin.

Les huit épisodes sont touffus, parfois pas complètement fidèles à la réalité. Mais ils montrent comment s’est formé le son et l’âme de la jeune chanteuse. Un bon préambule avant le film officiel Respect, qui sortira à la rentrée, avec Jennifer Hudson dans le rôle d'Aretha Franklin. 

Cynthia Erivo est Aretha Franklin.
Cynthia Erivo est Aretha Franklin. (NATIONAL GEOGRAPHIC / DISNEY+)