L'empire des séries, France info

L'empire des séries. Emma Stone illumine la série foldingue "Maniac"

"Maniac", c'est un trip sous acide, avec deux jeunes cobayes réunis autour d’un ordinateur central, à la "2001 l’Odyssée de l’espace".

Lumineuse Emma Stone dans la nouvelle série de Netflix
Lumineuse Emma Stone dans la nouvelle série de Netflix (MICHELE K. SHORT / NETFLIX)

Maniac, disponible sur Netflix depuis le 21 septembre, lorgne du côté de David Lynch et de 2001 l’Odyssée de l’espace. La série propose un trip sous acide en 10 épisodes autour de deux jeunes paumés qui entrent dans un test thérapeutique.

La série attendue de la rentrée

Durant les 10 épisodes, cette mini-série, Maniac, déjantée et baignée de rétro-futurisme, va vous perdre dans des mondes insoupçonnés. Deux paumés incarnés par Emma Stone - qu’on avait adorée dans La La Land - et Jonah Hill, participent au test d’un laboratoire pharmaceutique japonais. 

Installés en cercle sur des fauteuils en cuir, des poêles à frire sur les oreilles, ils absorbent des pilules miracles censées faire disparaitre leurs angoisses. À chaque pilule, ils plongent dans les rêves les plus fous. La série se transforme en autant de films de genre dont ils sont les héros méconnaissables : film sanglant à la Quentin Tarantino, ou film d’héroic fantasy à la Game of Thrones

Point fort de la série, Emma Stone est fascinante

Elle est aussi juste dans le rôle de la jeune artiste paumée rebelle, aux longs cheveux blonds décolorés, que dans ses transformations en diplomate tueuse dans les couloirs de l’OTAN, mère débordée ou guerrière aux oreilles d’elfe.

Le réalisateur Cary Joji Fukanaga venu du cinéma était lui-même étonné : 

Emma Stone était parfaite pour le rôle. Elle est l’une des meilleures actrices aujourd’hui

Le réalisateur Cary Joji
     Fukunaga

"C’est dû à la fois à son talent et aussi à ses si grands yeux ! Ce qui m’a intéressé avec cette série, c’est de pouvoir tourner dans des genres cinématographiquement différents", poursuit le réalisateur. 

Mais Maniac, c’est aussi de l’humour décalé

Les médecins sont aussi timbrés que leurs patients, et on n’est pas loin de "Y a-t-il un pilote dans l’avion". Chacun est au bord de la crise de nerfs, même l’ordinateur central, très humain. La série devient ainsi un voyage sous acide qui mélange les styles, la comédie, les genres…

Elle est servie par Justin Theroux, en médecin qui teste la réalité virtuelle sexuelle avec un personnage de jeu vidéo. L’univers devient tellement foldingue qu’au bout d’un moment, c’est comme dans les films de David Lynch : on ne comprend pas tout, on est complètement stone…  

Lumineuse Emma Stone dans la nouvelle série de Netflix
Lumineuse Emma Stone dans la nouvelle série de Netflix (MICHELE K. SHORT / NETFLIX)