L'empire des séries, France info

L'empire des séries. "Catch 22" : George Clooney et l'inanité de la guerre

George Clooney à nouveau sur le petit écran, dans le rôle de réalisateur de deux épisodes et de producteur de "Catch 22", une mini série en six épisodes inspirée d'un roman satirique américain qui se déroule en Europe durant la seconde guerre mondiale. La série est diffusée sur Canal + et Canal + Séries.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Christopher Abbott incarne le bombardier John Yossorian qui cherche tous les moyens possibles pour rentrer dans son foyer.
Christopher Abbott incarne le bombardier John Yossorian qui cherche tous les moyens possibles pour rentrer dans son foyer. (PARAMOUNT / PHOTO NUMÉRIQUE)

Cela ressemble dans l’image à un film des frères Coen. Il y a le même grain, le même côté vintage avec des couleurs parfois délavées que dans le film O’Brother avec déjà George Clooney. Le lieu est différent : l’Italie en 1944 en pleine seconde guerre mondiale. Une base aérienne américaine où des aviateurs partent en mission bombarder des cibles.

Adaptation d'un roman satirique

Le titre de cette nouvelle série produite et réalisée en partie par George Clooney est étrange : Catch 22 est un article complètement absurde du code militaire américain. Si jamais un soldat prétexte être trop fou pour aller faire la guerre, c’est justement qu’il n’est pas fou et bon pour le service. Ce n’est pas ainsi que le sergent américain John Yossorian arrivera à échapper à l’armée.

Catch 22, cette mini-série en 6 épisodes est adaptée d’un roman populaire satirique que tous les lycéens américains ont lu, signé Joseph Heller et écrit durant la guerre du Vietnam qui montre l’absurdité de la guerre.

La série suit un bombardier, surnommé Yo Yo Yo, incarné avec charme par Christopher Abbott, dans une base où il voit un à un ses collègues mourir en mission. Lui ne rêve que d’une chose : accomplir le nombre de vols réglementaires et rentrer. Mais son supérieur, le colonel Cathcart passe son temps à augmenter le nombre de bombardements nécessaires.

Une esthétique inspirée des films des frères Coen

Comme chez les frères Coen, on joue sur la musique décalée, le swing des années 40 apporte un regard ironique. George Clooney s’accorde même un petite place dans le rôle d’un général obsédé par la parade militaire, qui exige un millimétrage précis du placement des jambes et bras.

George Clooney explique qu’il s’est lancé dans ce projet car pour lui, je cite, " il n’y a jamais de mauvaise période pour parler de l’inanité de la guerre". Autant la reconstitution est belle, les combats aériens impressionnants voire réalistes, autant l’humour ne saute pas à la figure. On n’est pas retourné par un humour aussi décapant que dans la série Mash, pourtant qui traitait du meme thème.

La bande-annonce de la série

Christopher Abbott incarne le bombardier John Yossorian qui cherche tous les moyens possibles pour rentrer dans son foyer.
Christopher Abbott incarne le bombardier John Yossorian qui cherche tous les moyens possibles pour rentrer dans son foyer. (PARAMOUNT / PHOTO NUMÉRIQUE)