"Dopesick", le scandale américain sanitaire des opiacés revu par Barry Levinson

écouter (3min)

Barry Levinson signe les premiers épisodes d'une série enquête qui raconte le scandale de l'Oxycontin, un médicament présenté comme miraculeux en 1996, dont décéderont 500 000 Américains. Une série passionnante emmenée par Michael Keaton, et disponible sur Disney +.

Article rédigé par
Laurent Valière - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Michael Keaton incarne le médecin de l'Arkansas qui voit la crise sanitaire ravager ses patients.  (Disney + Hulu)

En 1996, un laboratoire pharmaceutique lance un nouveau médicament anti-douleur qu’il dit révolutionnaire car non addictif. En fait, ce médicament va provoquer la mort aux États-Unis de plus de 500 000 personnes par overdose. C’est ce scandale sanitaire que raconte Dopesick, diffusé sur Disney +.

La plus grave crise sanitaire aux États-Unis juqu’au coronavirus

Dans un ville minière de l’Arkansas, un médecin incarné par Michael Keaton commence à prescrire à ses patients ce médicament miracle, l'Oxycontin, que lui recommande un représentant du laboratoire. Il va être témoin de l’accoutumance de ses patients qui en demandent toujours plus, et des ravages du médicament.

C’est Barry Levinson, le réalisateur de Rain Man et Good Morning, Vietnam qui signe les premiers épisodes. L’histoire qu’il a découverte l’a fasciné :

"J’avais entendu parler du médicament, mais je ne connaissais pas ses conséquences, ni le mécanisme qui lui a permis d’être certifié par le gouvernement fédéral. Comment ca, c’est possible, comment ça a pu arriver, comment cette épidémie s’est déclenchée, comment tant de gens ont été trompés sur les dangers de ce médicament, c’était une histoire vraiment irrésistible".

Barry Levinson

à franceinfo

La série est inspirée d’un livre enquête

Elle ne cache rien des manipulations du laboratoire pharmaceutique qui diffuse des publicités mensongères et arrive à soudoyer l’agence fédérale de contrôle des médicaments. Son patron, Richard Sackler, est présenté comme un pauvre commercial cynique.

Barry Levison raconte : "Il n’existe qu’une seule archive avec Richard Sackler. C’est lorsqu’il témoigne devant l’agence fédérale du médicament. C’est la seule chose qu’on peut trouver sur lui ! c’est un homme calme, méthodique, qui cherche en fait sa place dans sa famille et se trouve en situation de concurrence." 

La série est parfaitement interprétée. Michael Keaton incarne avec beaucoup d’empathie le médecin débordé. Barry Levinson se rappelle : "C'est formidable de travailler avec lui. Il est très doué. Il est capable de jouer son personnage d’une façon très simple. Je crois qu’il était parfait pour ce rôle."

Une série sous forme d’enquête prenante angoissante et humaine, qui ne nous réconciliera pas avec les "big pharmas". Huit épisodes sur Disney +.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.