Cet article date de plus de sept ans.

Gouvernement Valls : une marche à plusieurs temps

écouter (20min)
Première réunion du gouvernement Valls ce matin, et l'occasion d'affirmer un nouveau style et une nouvelle méthode. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (©)

La communication occupe une place
importante dans ce nouveau gouvernement. L'image est un message, et ce matin, déjà,
les images parlaient : Michel Sapin et Arnaud Montebourg, le
nouveau duo de Bercy est arrivé bras dessus bras dessous
, pour marquer sa complémentarité. L 'ancienne porte-parole, Najat
Vallaud-Belkacem, et le nouveau, Stéphane Le Foll, ont publié leur photo main
dans la main
, pour signifier leur passage de relais harmonieux.

Mais l'image la plus significative est
celle de François Hollande et Manuel Valls, arrivant ensemble, la mine grave ,
pour mener cette première réunion de la nouvelle équipe. La mine grave, parce qu'il s'agit de
dire aux Français que leur message lancé dimanche dernier dans les urnes a été
pris au sérieux.

**Pourtant,

ce premier conseil n'a pas vraiment porté sur le contenu des réformes que ce gouvernement
va mener. **

Ce sera l'objet de la déclaration de politique
prononcée par le Premier ministre, Manuel Valls, mardi prochain. 

Aujourd'hui, il y a une répartition des
rôles entre les deux têtes de l'exécutif
. François Hollande, le président de la
République, a tracé les grandes lignes de l'action à venir (après avoir rendu
hommage à Jean-Marc Ayrault, dont le "temps permettra de juger "
combien il a "profondément modernisé le pays ", a tenu à souligner François
Hollande).

Aujourd'hui, l'objectif, c'est un "combat ", "contre le fatalisme, la
résignation et la défiance des Français
".

Car François Hollande l'a précisé devant
ses ministres, "la crise morale est un obstacle majeur au redressement
économique
"
, qui demeure la priorité de François Hollande.

Il réaffirme son cap, la croissance
durable, le pacte de stabilité (moins de charges pour les entreprises avec plus
d'embauches en contrepartie)  présenté dans le cadre du discours de Manuel
Valls la semaine prochaine, tout comme le pacte de solidarité (avec une baisse
programmée des prélèvements, sur le travail, notamment), et la transition
énergétique, réaffirmée.

François Hollande trace le cap, mais Manuel
Valls est à la manœuvre.

**Le Premier

ministre s'est également exprimé en précisant sa méthode de travail. **

Il est responsable de la bonne exécution
des souhaits présidentiels, par l'équipe qu'il dirige.  Il réunira deux fois par mois tous ses
ministres à Matignon, sans le chef de l'Etat donc
. Son autorité sera ainsi constamment
réaffirmée.

Mais le chef du gouvernement demande
également à ses ministres de se prendre en main. Il veut qu'ils s'entendent
entre eux, en évitant de faire remonter tous les arbitrages à Matignon
.

Le mot d'ordre de Manuel Valls, c'est
efficacité. Le message est passé, en sortant du
conseil, les ministres ne parlaient que d'une équipe " soudée, au combat
et au travail ".

Prochaine étape, mardi, le vote de confiance,
avec des députés qui seront mieux associés, le chef d'Etat s'y est engagé. Une
dizaine de secrétaire d'Etat sera ensuite désignée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.