L'auto, France info

Les Français sur l'autoroute : des chiffres étonnants

En cette période de départs en vacances, voilà quelques données concernant la conduite sur autoroute. Certains chiffres sont étonnants.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Premier point : la vitesse moyenne relevée par la Sanef , une des sociétés d'autoroutes est de 127 km/h. La "vitesse moyenne" : ce qui fait qu'il y a forcément des conducteurs au-dessus de 130 km/h.  39% des conducteurs dépassent la vitesse autorisée. Mais les plus "gros" excès de vitesse sont peu nombreux : aujourd'hui, seulement 3% des automobilistes roulent à plus de 150 km/h.

Le clignotant : grand "oublié" des conducteurs

Toujours deux points critiques : les clignotants restent trop rarement utilisés, et le fait de rouler sur une voie du milieu, ou une voie de gauche, alors qu'il n'y a personne à droite. Ces deux points restent sans progrès.
En revanche, les distances de sécurité semblent mieux respectées. 
Des relevés ont été faits, en un an, le pourcentage d'automobilistes qui s'approchent trop du véhicule qui les précède, est passée de 30% à 18%. C'est une évolution très positive (parce que, bien plus que la vitesse, c'est le facteur de sécurité principal, en cas de surprise).

Attention aux agents des autoroutes

Un ouvrier autoroutier m'a envoyé des photos de véhicules d'intervention détruits par des accidents ; et il m'a aussi raconté que les automobilistes qui franchissent les cônes orange des travaux sont relativement nombreux. Sans être tétanisé à la première zone de travaux, sur autoroute – dites-vous bien que, à ces endroits, d'autres que vous ont eu des pertes de trajectoires. Et que, dans ces zones d'intervention, il y a une fréquence d'accidents nettement supérieure.

 

 

En Bref

Grand succès des Allemands en Chine
Le succès des marques allemandes "Premium", en Chine, ne faiblit pas. Pour vous donner une idée, Mercedes, en Chine, va ouvrir, cette année 75 concessions.

Des constructeurs allemands  font parler d'eux en Europe, pour une histoire de climatisationaccidents agents 

  Volkswagen, BMW, mais surtout Mercedes ne veulent pas utiliser le nouveau gaz homologué, dans le circuit de climatisation des voitures. Cela fait que, des Classe A, des Classe B sont bloquées : elles ne peuvent plus être immatriculées depuis le 12 juin. C'est bloqué, en préfecture.

 

(©)