L'auto dimanche, France info

Mini Clubman : la longue Mini au banc d'essai

Pour "L'Auto dimanche" Denis Astagneau a essayé la Mini Clubman, autrement dit la mini Break. Impressions.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Maxppp)

Fini le temps où la Mini mesurait 3 mètres de long, à peine plus grande qu’une Smart moderne. Aujourd’hui, la mini moderne est à près de 4 mètres et ce n’est pas fini. Le Countryman est un mini vrai-faux 4X4, et voici le break, le Mini Clubman qui, avec 4,25 m se frotte aux compactes de la gamme moyenne. C’est la mini la plus longue jamais produite, mais est-ce encore une mini ?

 

Il fallait une berline familiale à la gamme Mini. Et comme c’est BMW qui possède la marque et l’a fait renaitre, le Clubman s’appuie sur un châssis allemand qui sert également à la X1 et à l’Active Tourer, le monospace compact de la marque bavaroise. Donc le Clubman, c’est toujours une traction avant, assez basse avec 6 portes parce qu’on a logiquement attribué deux portes aux places arrières et qu’on a conservé les deux portes battantes du coffre. 

On ne peut pas dire que ce soit plus pratique qu’un hayon, surtout quand une voiture est garée tout près, collée derrière vous, mais après plusieurs essais on peut ouvrir ces portes en passant le pied sous le pare-choc. Disons que c’est une des ultimes réminiscences du premier Clubman. Comme le cadran rond central d’ailleurs. Il n’abrite plus du tout de compteur de vitesse, mais la carte du GPS et le système multi media. Il est entouré d’un halo lumineux, effet grande roue de fête foraine un peu ridicule. D’autant que le reste de l’habitacle est plutôt classe, et fini façon allemande premium.

Rien à moins de 23.000 € et jusqu’à 38.000 € pour la Cooper S diesel de 190 chevaux. Et l’affichage tête haute, la boite auto ou le régulateur de vitesse adaptatif sont à rajouter en option. Mais tout cela, ce sont des broutilles pour ceux qui vont à nouveau craquer un max pour la Mini.

 

 

(© Maxppp)