Jardin, France info

Jardin. Réussir votre compost

Le compost permet de recycler les déchets et d'enrichir la terre. Voici des conseils pour réussir un compost de qualité, "l'or noir du jardinier".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Composteur en bois de récup\'. Vous pouvez aussi utiliser des palettes. 
Composteur en bois de récup'. Vous pouvez aussi utiliser des palettes.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Le compost, c’est l’or noir du jardinier. Il transforme nos déchets de taille ou de cuisine en une matière organique à utiliser à longueur d’année au jardin.

Pour le réaliser, il faut installer un composteur. Les modèles sont nombreux dans le commerce mais vous pouvez aussi fabriquer le vôtre en assemblant 4 palettes de récup. Un composteur s’installe à l’ombre, dans un coin discret du jardin mais pas trop loin de la maison pour y aller régulièrement.

Un mélange de matières vertes et brunes

Vient ensuite le moment de l’utiliser et les inévitables interrogations : que met-on dedans et comment le réussir ?

Les réponses de Daniel Lys, auteur du livre Mon jardin au service d’une biodiversité équilibrée  (aux éditions Jouvence) : "Il existe deux grands groupes de matières. Le premier, pour schématiser, rassemble tout ce qui ressemble à de l'herbe. Sont concernées les épluchures de légumes, les herbes arrachées au jardin, par exemple. Dans le second groupe, on trouve des matières dites brunes. Ce peut être de la paille, des copeaux de bois mais également les feuilles mortes ramassées à l'automne. Le but du compostage, c'est de marier à peu près équitablement les matières vertes et les matières brunes, de les mélanger, de les aérer, de les arroser." 

Quand le compost sent mauvais...

Le compost est prêt à être utilisé après 1 an environ. Mais ça vaut le coup d’attendre. Étalé en surface, il enrichit le sol. On peut aussi le mélanger à la terre au moment des plantations. 

Pour le réussir, il faut le mélanger régulièrement, l’aérer, l’humidifier s’il est sec. Si votre compost ne sent pas bon, vous l’avez sans doute trop arrosé....

Comment rétablir la situation ? Les conseils de Daniel : "Dans ce cas précis, cela signifie qu'il n'y a pas de compostage mais une fermentation. Et une fermentation se traduit par une émission de gaz nauséabond. La solution consiste à aérer votre compost et à faire un nouvel apport de matières brunes. Le plus souvent, c'est suffisant. Si vous n'avez plus de matières brunes, ajoutez du carton d'emballage coupé en petits morceaux. Le rééquilibrage se fera facilement."

Daniel Lys est jardinier dans le sud de la France.
Daniel Lys est jardinier dans le sud de la France. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Ni viande, ni poisson

Attention ! Le compost n’est pas une poubelle. Le plastique, le métal, les couches pour bébé ne s’y jettent pas. Évitez aussi les restes de poisson et de viande qui attirent les mouches. Vous pouvez, en revanche, lui apporter du marc de café et des feuilles de thé. 

Merci à Daniel Lys, jardinier et auteur de l'ouvrage Mon jardin au service d'une biodiversité équilibrée. Éd. Jouvence. 16,90 €. Il anime également le blog "Humeur de jardinier". 

Composteur en bois de récup\'. Vous pouvez aussi utiliser des palettes. 
Composteur en bois de récup'. Vous pouvez aussi utiliser des palettes.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)