Jardin. Peut-on se débarrasser des moustiques ?

écouter (3min)

Entre moustiques communs et moustiques tigres, les travaux de jardinage, les soirées apéros et les nuits peuvent être compliqués. Comment limiter les dégâts ?

Article rédigé par
Isabelle Morand - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'aedes albopictus, le moustique tigre, est aujourd'hui présent dans 67 départements en France. Seules les femelles piquent.  (SMITH COLLECTION/GADO / ARCHIVE PHOTOS / GETTY IMAGES)

Les moustiques ont un don formidable pour nous gâcher la sieste et les nuits. Quand on entend "zzzzzzzzzzzzzz", ça met un peu les nerfs en pelote. On bondit, au choix sur la tapette à mouches, le torchon, un produit, n’importe quoi pour faire passer la bestiole de vie à trépas.

Des peaux à moustiques

Seules les moustiques femelles piquent. Elles ont en effet besoin de sang car notre sang contient des protéines indispensables à la maturation de leurs œufs.

Le moustique normal ou commun, culex pipiens, de la famille des diptères.  (DENIS BRINGARD / GAMMA-RAPHO VIA GETTY IMAGES)

Mais pourquoi certains d’entre nous sont-ils plus piqués que d’autres ? Les explications de Clément Bailly, de la société Evergreen Garden Care : 

"Les moustiques sont en fait attirés par plusieurs choses, notamment par le CO2 qu'on dégage. Il faut ajouter les phéromones qui émanent naturellement de notre corps, et puis nos odeurs potentielles accentuées par la chaleur, la transpiration. Évidemment, comme nous sommes tous différents, certaines personnes vont donc plus attirer les moustiques que d'autres..." 

Clément Bailly, chef de groupe marketing chez Evergreen Garden Care. (DR / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Usez et abusez des plantes répulsives

Certaines plantes sont connues pour repousser les moustiques. N’hésitez donc pas à installer devant vos fenêtres ou sur les terrasses de la citronnelle, du basilic ou de la verveine citronnelle, de la mélisse, de la menthe et des pélargoniums odorants.

Le moustique tigre, un vrai fléau

Ces plantes ne peuvent rien, malheureusement, contre le moustique tigre (Aedes albopictus) qui d’année en année gagne du terrain. Il est aujourd’hui présent dans 67% des départements métropolitains. Ce moustique au corps noir et blanc est vecteur de la dengue, du chikungunya et du virus Zika. Cette sale bête pique jour et nuit.

Le moustique tigre pique jour et nuit et il est vecteur de la dengue, du chikungunya et du virus Zika. (SMITH COLLECTION/GADO / ARCHIVE PHOTOS / GETTY IMAGES)

Voici comment il a débarqué en France :

"La petite histoire nous dit qu'en fait, il est arrivé via le transport des pneus. Les pneus fabriqués en Europe partent sur le marché asiatique pour être utilisés. Dans la filière de recyclage, ces pneus reviennent en France. À l'intérieur des pneus subsistent des petites zones d'eau stagnante. Il faut savoir que le moustique tigre est très, très résistant. Dès lors que la femelle a pondu ses oeufs, ces œufs - même s'il n'y a plus d'eau - vont résister pendant plusieurs mois, voire plusieurs années;"

Les œufs du moustique tigre sont capables de "dormir" 5 ans. Il suffit qu'ils reçoivent de l'eau pour que leur développement reprenne...

Clément Bailly

Videz les soucoupes et posez des pièges

Inutile de rêver à un monde sans moustiques. Ils étaient déjà sur Terre, à l’époque du Jurassique, voilà 170 millions d’années. Ils cohabitaient avec les dinosaures...

Pour limiter leur prolifération, videz les soucoupes sous les pots, évitez les zones d’eaux stagnantes. Vous pouvez aussi installer des pièges équipés de surfaces engluées où les moustiques vont venir se coller.       

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jardin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.