Jardin, France info

Jardin. Le fenouil d'ornement embellit le printemps

La croissance rapide du fenouil d'ornement permet d'attendre en beauté la floraison des arbres et arbustes. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le feuillage du fenouil (Foeniculum vulgare), fin et graphique.
Le feuillage du fenouil (Foeniculum vulgare), fin et graphique. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Le fenouil d’ornement (Foeniculum vulgare) va bientôt pouvoir être installé au jardin. Au printemps, il suffit d’investir quelques euros dans des jeunes plants vendus en petits godets. Ils seront tout prêts à s’élancer à la conquête d’un massif de plantes vivaces ou d’un coin du potager encore un peu endormis.

Un précurseur du printemps

Ce cousin du fenouil bulbeux (dont on consomme la racine, en cuisine) est parfait pour décorer le jardin. Il pousse en tout type de sol bien drainé, frais ou sec, et sa croissance est ultra rapide.

Frédéric Tinard, des Jardins du Domaine Albizia, dans le Calvados, en a fait un de ses meilleurs alliés pour animer ses massifs dès le début du printemps : "C’est une plante qui peut monter jusqu’à 1,80 m de hauteur. J’utilise les fenouils dans mes massifs comme des précurseurs au printemps. Ils poussent avant les vivaces et la majorité des arbustes. On obtient ainsi un volume un peu flou très intéressant qui met en valeur les autres formes de feuillage. Quand la saison avance, j’éclaircis l’excèdent de fenouil pour laisser apparaître les plantes un peu plus tardives."

Fenouil et véronique. 
Fenouil et véronique.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Les coccinelles en raffolent ! 

Le fenouil d’ornement fleurit à partir du mois de juillet et jusqu’en septembre. Les fleurs sont alors visitées à longueur de journée par les insectes pollinisateurs. Le fenouil est également l’un des végétaux préférés des coccinelles qui adorent y trouver refuge.

C’est, enfin, un lieu de ponte pour le machaon (Papilio machaon). Vous reconnaîtrez facilement les chenilles de ce superbe papillon. Elles sont plutôt longues et dodues, vertes, orange et noires.

Au début de l’automne, le fenouil d’ornement aura donné le meilleur de lui-même. Vous pourrez alors le couper. Frédéric Tinard : "Je rabats le fenouil au pied. Les feuilles sont alors sèches, faciles à couper au sécateur ou à passer au broyeur. C'est un bon matériau pour étaler en paillage sur le sol."

À maturité, les fenouils seront presque aussi grands que leur jardinier, Frédéric Tinard (Jardins Albizia, en Normandie). 
À maturité, les fenouils seront presque aussi grands que leur jardinier, Frédéric Tinard (Jardins Albizia, en Normandie).  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Vertus et croyance

Avant de couper votre fenouil, récupérez des graines. Vous pourrez les ressemer ou les consommer. Croquer des graines de fenouil après un repas facilite la digestion et rafraîchit l’haleine.

Le fenouil est également entouré de croyances plus ou moins bizarres. Comme celle qui consiste à glisser une feuille fraîche de fenouil dans sa chaussure gauche pour pouvoir traverser n’importe quelle étendue de hautes herbes sans se faire piquer par des insectes. Je vous laisse essayer... 

Merci à Frédéric Tinard dont les Jardins Albizia sont situés à Livry, en Normandie. Dates et horaires d'ouverture sur le site du jardin qui vient de se voir décerner le label "Label Remarquable". Attention, les animaux ne sont pas acceptés. 

Sur l'agenda

- Samedi 1er et dimanche 2 février : salon des orchidées, expo-vente, à Luçon (Vendée).

- Dimanche 2 février : bourse aux greffons, de 9 h à 11 h, à Amblans (Haute-Saône).

- Dimanche 2 février : foire aux greffons, organisée par l'Association des Mordus de la pomme, à Quevert (Côtes-d'Armor).

- Du 5 février au 2 mars : expo Mille et une orchidées, dans les Serres tropicales du Jardin des Plantes, à Paris. 

- Jusqu'au 1er mars : expo Les multiples vies des herbiers, au Conservatoire et au Jardin botanique de Genève (Suisse).

Le feuillage du fenouil (Foeniculum vulgare), fin et graphique.
Le feuillage du fenouil (Foeniculum vulgare), fin et graphique. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)