Jardin, France info

Jardin. Installez vos hôtels à insectes

Vous pouvez toute l'année installer des hôtels à insectes dans votre jardin, pour accueillir les abeilles sauvages, les syrphes, les coccinelles, et même les araignées ! 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Hôtel à insectes dans le jardin de Marie (Cher). 
Hôtel à insectes dans le jardin de Marie (Cher).  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les hôtels à insectes s’installent toute l’année au jardin. Mais il faudra attendre une année complète pour que les briques, les tiges de végétaux, les pommes de pins, les bûches trouées soient complètement habitées.

À chacun sa chambre ! 

Un hôtel est capable d’accueillir une foule d’insectes très différents, des abeilles solitaires aux papillons, en passant par les coccinelles, les syrphes, les gendarmes et les carabes. Mais chacun a besoin de sa chambre bien à lui. Ce qui explique la diversité des matériaux utilisés pour construire ces hôtels. Des matériaux à récupérer pour la plupart dans le jardin, et notamment, les tiges creuses et les tiges pleines qui ne vont pas accueillir les mêmes bestioles.

Qu'est-ce qu’une tige creuse et quel insecte va venir y passer l’hiver ou y pondre ? Les réponses de Bernard Cwiek qui fabrique des hôtels à insectes en Belgique :

"Les tiges creuses, ce sont les bambous par exemple. Mais on peut aussi utiliser les tiges de la renouée du Japon (Fallopia japonica) qui est une plante envahissante. Ces tiges sont des lieux de ponte provilégiés pour les abeilles sauvages. Plus la tige sera longue, plus il y aura des œufs, les uns derrière les autres.

Dans une tige creuse de 10 cm, il y a 7 à 8 abeilles qui viennent déposer leurs œufs. Il arrive aussi que, dans une tige de gros diamètre, une araignée vienne s'installer pour profiter d'un hôtel et d'un restaurant..."

Bernard Cwiek, fabricant d\'hôtels à insectes en Belgique.
Bernard Cwiek, fabricant d'hôtels à insectes en Belgique. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Les syrphes, des mouches déguisées en guêpes

Les araignées ne sont pas folles. En s’installant sur les hôtels à insectes, elles n’ont, en effet, aucun mal à trouver leur pitance. Chaque année, délogez-les, car au fil du temps, les toiles d’araignée s’épaississent et forment une barrière infranchissable et dissuasive pour les abeilles par exemple. Ou pour les syrphes qui, eux, logent dans des tiges pleines.

Les explications de Bernard Cwiek : "Les tiges pleines, c'est ce que l'on appelle les tiges à moelle, comme celles du framboisier, des arbres à papillons, des sureaux. Ces tiges hébergent la famille des syrphes, des espèces de mouches "déguisées" en guêpes. On peut les reconnaître facilement à l'âge adulte, car ils effectuent des vols stationnaires au-dessus des végétaux. Le syrphe est un petit pollinisateur au stade adulte. Sa larve mange les pucerons. Et comme il n'est pas fainéant, il creuse lui-même son trou dans la tige."

Hôtel à insectes, au jardin botanique d\'Amsterdam. 
Hôtel à insectes, au jardin botanique d'Amsterdam.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Sur le toit de l'hôtel... 

Peu importe la taille de votre hôtel à insectes. Il peut être tout petit, et même, installé dans une jardinière. De toutes façons, même petit, il sera toujours utile. Installez-le plein est ou plein sud, ou entre ces deux points. Il doit être protégé des vents dominants et des pluies. N’oubliez pas, quelle que soit sa taille, de l’équiper d’une toiture étanche. Ardoise, tuile, planches de bois, tout est possible ! L’important, c’est de le garder longtemps et que les insectes s’y sentent bien protégés

Merci à Bernard Cwiek, artisan, fabricant d'hôtels à insectes (du mini au géant) à Ciplet, en Belgique. Vous pouvez voir ses réalisations sur son site internet. Sa dernière idée : associer art et hôtel à insectes. Ces modèles baptisés "Berluc" ressemblent à des totems, et ils sont parfaits pour les jardins les plus petits. 

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Hôtel à insectes dans le jardin de Marie (Cher). 
Hôtel à insectes dans le jardin de Marie (Cher).  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)