Jardin, France info

Jardin. Commencez à semer les tomates

C'est le moment de semer les tomates pour pouvoir les déguster tôt en saison.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Quelques variétés de tomates sur les 4000 de la collection des Tomatophiles. 
Quelques variétés de tomates sur les 4000 de la collection des Tomatophiles.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Vous pouvez commencer à semer vos tomates. Ce n’est pas très compliqué. La tomate est un légume d’été, de soleil. Elle ne peut rejoindre le jardin qu’une fois tout risque de gelée écarté, c’est-à-dire vers la mi-mai, un peu plus tôt dans le Midi, un peu plus tard dans les régions montagneuses.

Deux semis, deux récoltes

Toutes les tomates peuvent être semées, de la tomate cerise à la tomate à farcir. Vous pouvez semer une première fois maintenant, puis en avril. Cela vous donnera l’assurance d’une belle récolte à la fin de l’été.

Pour semer dans la maison, il vous faut des graines, du terreau de semis, un pulvérisateur, une barquette percée au fond ou une mini-serre chauffante. Température à maintenir : 20°C. Puis, passez à l'action en suivant les conseils de Bruno Fournier, un fondu de la tomate : "Les graines doivent être à peine enterrées sous quelques millimètres de terreau. On peut semer des graines sur une petite barquette, on saupoudre de terreau pour les couvrir et ça suffit !"

Opération repiquage

Pulvérisez le semis régulièrement mais sans excès. Les petites racines ne doivent pas barboter. Quand les plants ont trois ou quatre feuilles, passez à l’opération repiquage. Ne tirez pas sur les plants, ils sont trop fragiles, vous risquez de les casser. Prenez une fourchette, délogez chaque plant. Installez-le tout seul dans un godet. Choisissez-le biodégradable, vous n’aurez qu’à planter en pleine terre ou en pot la tomate et son godet.

Astuce de plantation

Savez-vous, enfin, qu’il vaut mieux installer les plants de tomate à l’horizontale au moment de la plantation ? "On peut planter le godet tout droit mais mieux vaut adopter la technique de nos anciens : la plantation à l'horizontale. Regardez les tiges de vos plants de tomates. Vous constaterez qu'elle sont couvertes de petits poils. Chaque petit poil sur la tige est une racine potentielle. Plus vous enterrez le plant de tomate, plus il aura de racines, plus la plante sera vigoureuse."

Bruno Fournier, tomatophile. 
Bruno Fournier, tomatophile.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Rejoignez les mousquetaires de la tomate

Bruno Fournier fait partie de l’Association internationale des tomatophiles qui œuvre pour la défense des tomates anciennes et de la biodiversité. Avec d’autres jardiniers de l’Aisne et du Pas-de-Calais, il conserve 4.000 variétés de tomates sur les 36.000 existant dans le monde.

La plupart des variétés produites industriellement étant franchement insipides, essayez de cultiver vos tomates à partir de graines bio. Le choix est large, de la 'Green Zebra' à la 'Valencia' en passant par la 'Noire de Crimée', 'la Cornue des Andes' ou la 'Délice du jardinier', qui porte bien son nom. 

Bonnes feuilles

Gros coup de cœur pour l'ouvrage Chers jardins. Quand la passion mène à la ruine, de Patrick Masure, paru aux éditions Delachaux & Niestlé.

Bien écrit, remarquablement documenté, richement illustré, ce livre nous embarque dans le monde de ces fous de jardin(s) qui dépensèrent des fortunes pour créer des parcs, planter des milliers d'arbres, construire des pavillons et des fabriques. Pour découvrir l'histoire de la Villa d'Este, en Italie, ou se souvenir que la Tulipomania fut à l'origine du premier krach boursier du monde... 208 pages, 32 euros.

Quelques variétés de tomates sur les 4000 de la collection des Tomatophiles. 
Quelques variétés de tomates sur les 4000 de la collection des Tomatophiles.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)